Viry-Châtillon: un témoin de l'attaque se confie à BFMTV

par BFMTV

Le pronostic vital de l'un des policiers attaqués par des jets de cocktails Molotov samedi dernier à Viry-Châtillon a été engagé. BFMTV a recueilli le témoignage édifiant d'un homme qui a assisté à la scène. L’homme a parlé d'une "dizaine de personnes cagoulées" qui ont "cassé les vitres en jetant les cocktails Molotov dans les deux véhicules". Le témoin a notamment mis en avant l'impuissance des policiers, dont l'un, "le plus gravement brûlé, qui a réussi à sortir du véhicule en courant". "C'était des êtres humains qui brûlaient, c'était choquant", a-t-il poursuivi.

 
21 commentaires - Viry-Châtillon: un témoin de l'attaque se confie à BFMTV
  • SI pris!! Perpétuité et alocs enlevées!!

  • Ils savent bien que s'ils se font prendre, un bon avocat, un vice de forme et hop ils sortent !

  • Courage à nos forces de police qui sont épuisées, usées jusqu'à la moelle, et malmenées par notre gouvernement!

  • C'est une honte pour la FRANCE ;on tue de manière banale ;on ne respecte plus rien ,ni la justice ,ni la police et le personnel enseignant ,ni tout simplement l'être humain.
    LA FRANCE est devenue un terrain de jeu horrible ou tout est permis .
    Pauvres Français .

  • Délicate question, éternelle question. La légitime défense doit être proportionnée à l'attaque. Si je tire avec un revolver, je peux être visé avec un revolver. Il en est ainsi, je crois , pour la police. Quant aux gendarmes, militaires par définition, ils ne sont pas soumis aux mêmes droits. Mais enfin aucun policier , en ville, ne dispose de cocktails molotov ni même de grenades, voire d'un véhicule blindé.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]