Réforme pénale : 1.000 conseillers pénitentiaires supplémentaires

par ITELE

Dans le cadre de la réforme pénale, qui prévoit notamment le recours aux peines planchers et la création de peines de probation, le gouvernement a annoncé la création de 1.000 postes supplémentaires de CPIP. Ces personnels qui s'occupent du suivi des justiciables et aident à la réinsertion des condamnés avaient alerté la Chancellerie.

 
0 commentaire - Réforme pénale : 1.000 conseillers pénitentiaires supplémentaires
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]