Pour de nombreux Américains, le rêve de Martin Luther King reste inachevé

par France 24 FR

  • info

Le 28 aout 1963, devant le monument dressé à la mémoire d'Abrahham Lincoln à Washington, Martin Luther King prononçait, face à une foule immense, son fameux discours "I have a dream". En 50 ans, le pays est passé d'une société où la ségrégation et la discrimination était institutionnalisées par endroits, au statut de première grande démocratie occidentale avec, à sa tête, un président noir.

 
0 commentaire - Pour de nombreux Américains, le rêve de Martin Luther King reste inachevé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]