Paris suspects : Nikola Karabatic s'en remet "à la décision des juges"

par RMC Sport

  • info

Seize personnes sont prévenues, accusées d’avoir parié sur la défaite à la mi-temps de Cesson/Montpellier, en mai 2012, dont Nikola Karabatic, et son frère Luka. Poursuivis pour escroquerie ou complicité d’escroquerie pour avoir sciemment influencé le cours du match, Nikola Karabatic encoure trois mois de prison avec sursis et 30 000 euros d'amende.

 
0 commentaire - Paris suspects : Nikola Karabatic s'en remet "à la décision des juges"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]