Mozambique: les civils dénoncent les exactions des forces armées

par Le Monde

Plus de vingt ans après la fin de la guerre civile qui a fait un million de morts, les forces gouvernementales et les rebelles de la Renamo ont recommencé, en juin 2015, à s’affronter à Nkondezi, dans l’ouest du Mozambique. Des centaines de réfugiés mozambicains se sont réfugiés dans un camp de fortune au Malawi, fuyant les violences perpétrées par l'armée à la recherche de partisans de l'opposant Afonso Dhlakama, décidé à s'emparer du pouvoir dans plusieurs provinces. L’ancienne rébellion, aujourd’hui le principal parti d’opposition, refuse toujours de désarmer ses derniers combattants, et conteste les résultats des dernières élections.

 
0 commentaire - Mozambique: les civils dénoncent les exactions des forces armées
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]