Je suis tellement transparente, il faut que je crie

par CmavieTV

Béatrice Beauverd - Je suis transparente, tellement transparente qu'il faut que je crie pour que l'on me voie. Et ce cri, est-il entendu ? Est-ce que les gens s'arrêtent pour vous regarder... vous écouter ? Permettez-moi de le faire maintenant. Je peux vous imaginer, recroquevillée sur votre canapé, un coussin serré contre votre ventre sous vos bras repliés. Votre détresse, votre inconfort dans la vie ne sont pas perçus par votre entourage, si je lis bien votre interpellation... vous êtes transparente. Votre demande de relation, d'attention est immense et les gens voient en vous une jeune femme normale , comme les autres, alors que vous, vous vous sentez de l'intérieur sans frontières, sans peau... C'est ainsi que souvent se décrivent celles et ceux qui sont transparents... L'être humain est un être qui a été crée relationnel... Il a besoin de relations, il se crée en relation avec les autres. La construction de notre personnalité passe par l'acquisition de connaissances, par l'intelligence et la raison. Il est important de remarquer que l'intelligence n'est pas seule à enregistrer des connaissances. Notre psychisme (ou en autre terme notre âme) est lui aussi porteur de souvenirs. Le début de ce sentiment d'existence commence dès la conception, dans la relation affective avec la mère, puis avec le père. Le besoin d'affection est lié au besoin de se sentir exister. Par le toucher, par un regard, par diverses attentions, on dit à l'autre : tu existes . Dès sa conception, l'enfant enregistre des souvenirs. Leur impact est d'autant plus grand que l'enfant n'a aucune connaissance pour confronter les informations qu'il reçoit, aucun recul, ni moyen de vérifier si ce que son inconscient enregistre est exact. Un petit enfant a besoin d'un toit sur la tête, de nourriture, de vêtements, mais il a encore plus besoin de sécurité, cette sécurité qu'il trouve auprès de maman/papa. Son existence a aussi besoin d'être reconnue et intégrée dans un groupe, dans un contexte social. Notre famille... elle a son histoire, ses spécificités, ses traditions. Mon pays, ma patrie... Un enfant a besoin d'être reconnu dans ses capacités, il a besoin d'estime... ce qui va lui donner envie de découvrir, d'entreprendre, en résumé, de vivre ! Puis, pour couronner le tout, il a besoin de savoir pourquoi on fait certaines choses et pas d'autres, pourquoi la vie, pourquoi la mort... des réponses existentielles qui lui permettent de trouver un sens. Sans sens, on est hors de sens. Et être hors de sens, c'est la folie. C'est n'importe quoi... Êtes-vous dans une insécurité constante, la peur au ventre ? Est-ce que vous vivez des changements d'humeur qui vous posent des difficultés au niveau social, par exemple une grande jovialité et un sentiment de maîtrise suivis d'un désespoir et d'une envie de mourir juste après ? Vos émotions vous débordent-elles ? Lorsqu'il y a un choc émotionnel dans la petite enfance, il y a une prise de conscience de la dangerosité de l'environnement, des relations humaines. La peur d'une nouvelle blessure s'installe, conduit l'âme à se recroqueviller sur elle-même si je puis dire et à ne plus avoir envie de nouvelles relations. C'est comme si l'âme ne faisait plus confiance. On appelle ça un arrêt sur image . Le corps va continuer sa croissance, intellectuellement il va y avoir l'acquisition de connaissances... mais un retard évident au niveau de ses capacités émotionnelles. En résumé, je dirais qu'il est possible d'avoir une âme d'enfant que tout effraie dans un corps d'adulte, et qu'il est difficile d'aller à la rencontre des autres... La peur est là constamment. La bonne nouvelle, c'est qu'il est possible de sortir de là. Ce n'est pas forcément immédiat ou facile, mais c'est possible ! À ce stade, l'aide de professionnels, de psychothérapeutes par exemple, peut grandement vous aider à déceler, et même à comprendre ces messages qui vous ont construite. Et cela va vous permettre de découvrir et fortifier votre véritable personnalité. Vous avez une grande valeur, ne l'oubliez jamais ! Courage, le meilleur est devant vous !

 
0 commentaire - Je suis tellement transparente, il faut que je crie
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]