Goodyear : "Ce n'est pas de gaieté de coeur que nous relâchons ces deux messieurs"

par Figaro TV

La CGT de Goodyear Amiens-Nord a relâché les deux cadres séquestrés depuis 30h "pour éviter que certains d'entre nous aient à répondre à la justice", explique un leader syndical. "Nous ne voulons pas finir en prison en plus de perdre notre emploi".

 
0 commentaire - Goodyear : "Ce n'est pas de gaieté de coeur que nous relâchons ces deux messieurs"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]