David Hallyday à France Télévisions : le drôle de "caprice" de Nicolas Sarkozy

par 6MEDIAS

Il y a plus d'un quinquennat que Nicolas Sarkozy a quitté l'Elysée et pourtant son passage au Palais continue à faire parler. L'une des missions qu'il s'est données en arrivant aux commandes du pays est pour le moins cocasse... offrir une émission de télé à David Hallyday. C'est ce que révèle la journaliste Béatrice Houchard dans son livre "Le fait du prince" publié chez Calmann-Lévy où elle dresse la liste des caprices des présidents de la Ve République. Et ceux de Nicolas Sarkozy sont audiovisuels. Il tente de placer à France Télé ses amis Patrick Sabatier, les frères Bogdanov, mais aussi le fils de Johnny Hallyday. "Il télé­pho­nait deux fois par semaine", raconte l'ancien directeur général de France Télévisions Patrice Duha­mel dans l'ouvrage dont Le Point publie les bonnes feuilles. "Pendant deux ou trois mois, il appelle donc deux fois par semaine (voir plus) Patrice Duha­mel pour reve­nir à la charge", peut-on lire dans un extrait révélé par Le Point. "Faites quelque chose. Il ne me parle que de ça, car Johnny ne le prend plus au télé­phone", aurait déclaré à l'époque l'ancien secrétaire général Claude Guéant. En vain. David Hallyday ne présentera pas d'émission sur France Télé. Seul son associé Cyril Viguier aura cet honneur en 2011 sur France 3.

 
0 commentaire - David Hallyday à France Télévisions : le drôle de "caprice" de Nicolas Sarkozy
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]