Croire en Dieu et la psychologie, incompatible ?

par CmavieTV

Béatrice Beauverd - Croire en Dieu et m'appuyer sur la psychologie, n'est-ce pas incompatible ? Votre question pourrait paraître surprenante au premier abord, pourtant elle ne l'est pas. Effectivement, certaines personnes pensent que si elles vont suivre une psychothérapie, elles trahissent Dieu. C'est comme s'il s'agissait de faire un choix entre deux divinités. Est-ce que la psychologie peut remplacer Dieu ? Ou bien, la foi n'a-t-elle pas besoin de la psychologie ? Il me semble que votre question procède d'une confusion entre le but à atteindre et le moyen de le faire. La psychologie, est une science encore récente qui consiste à chercher à comprendre les fonctionnements de l'âme, du psychisme humain. Elle ne dit pas le pourquoi de l'existence de l'Homme ni ne lui donne un sens. Les approches de la psychologie sont multiples et s'affinent au fil du temps et des découvertes. La foi, c'est le fait de croire, de s'attendre sans explications à voir survenir ce qu'on attend. Si je presse sur l'interrupteur de la lumière, j'ai la foi que la lampe va s'allumer, même si je ne connais rien à l'électricité. Nous faisons des actes de foi tout le temps, tous les jours... La foi est une composante essentielle de l'existence. Nous la pratiquons dans de nombreux domaines sans nous en rendre compte. Dans l'exemple de l'interrupteur, je peux cependant chercher à comprendre pourquoi si je presse sur le bouton, la lumière s'allume et comment ça marche... Et demander la recette du poulet aux pruneaux au cuisinier du restaurant, sans l'avoir passé au microscope ! Le poulet, pas le cuisinier... Est-ce que le fait de croire en Dieu, de placer ma foi, ma confiance en lui, va m'interdire de chercher à comprendre comment fonctionne l'être humain ? Quelle peut être l'impact de carences affectives par exemple ou d'une violence ? Il est vrai que ce serait une confusion tout aussi grande que de penser que la psychologie seule peut résoudre les problèmes humains ! Comprendre le fonctionnement du moteur de ma voiture ne la met pas encore en marche... et ne lui donne pas un but ! Par contre, je vais mieux conduire si je sais comment fonctionne l'embrayage par exemple. Peut-on vivre sans connaissances ? A l'évidence non ! Sans connaissances, c'est tout simplement la mort. Je me suis demandé si du côté de la Bible, il y avait des indications révélant une opposition entre Dieu et la psychologie. En y regardant de près, je découvre le contraire, dans le livre de la Genèse déjà, le 1er livre de la Bible, tout au début de l'histoire humaine telle qu'elle est racontée d'une manière imagée, il est déjà question de psychologie ! J'ai personnellement découvert bien d'autres exemples au fil des pages de la Bible. Eh oui, si Dieu est le créateur de toutes choses... il connaît aussi le fonctionnement de l'humain qu'il a créé ! Vous voulez que je vous en dise plus ? Par exemple, prenez le récit imagé de la création des êtres humains. Dieu pour les protéger, leur interdit les fruits de deux arbres. Alors qu'Adam et Eve vivent en paix, dans un jardin splendide, en communion constante avec Dieu, ils cèdent à la beauté du fruit, à l'attrait de l'interdit : Vous serez comme Dieu avait dit Satan. Quelle perspective alléchante ! Une fois le fruit consommé, ils en ont honte et vont se cacher. Et voilà que Dieu les cherche ! Si Dieu est ce qu'Il dit être, tout-puissant, connaissant toutes choses, comment se fait-il qu'il doive les chercher ? Il sait où ils sont, non ? Ensuite, lorsqu'Adam et Eve paraissent devant lui honteux et confus, Dieu leur demande de raconter ce qui s'est passé... ne le sait-il pas ? Bien sûr que si... alors pourquoi ce questionnement ? D'abord Dieu leur fait prendre conscience de la distance qui s'est installée entre lui et eux... alors qu'auparavant elle n'existait pas... Puis il leur fait verbaliser l'évènement... pour les conduire à mesurer leurs responsabilités et la reconnaître. Un psychothérapeute connaissant bien le fonctionnement du coeur humain ne s'y serait pas pris autrement ! Dieu est le premier psychologue ! Evidemment, je ne rentre pas ici dans les détails, mais je peux vous rassurer tout-à-fait, la psychologie et la foi en Dieu ne sont pas antinomiques ! Faire de la psychologie n'est donc pas un but en soi, mais bien un des moyens qui permet de comprendre une des facettes de l'être.

 
0 commentaire - Croire en Dieu et la psychologie, incompatible ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]