Charia : une seule loi, des interprétations variables

par France 24 FR

Dans les médias : après la mort de Kadhafi, le choix de la Charia comme base du droit libyen suscite des inquiétudes. Mais est-ce vraiment une surprise ? Marine Le Pen trouve le prénom Giulia pas assez français. Jean Paul Huchon, président socialiste de la région IDF, se prend pour Alain Prost sur l'autoroute...

 
0 commentaire - Charia : une seule loi, des interprétations variables
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]