Après le cyclone, les inondations en Nouvelle-Zélande

par euronews-fr

Les météorologistes disent ne pas avoir vu ça depuis 500 ans. Dans le nord de la Nouvelle Zélande, le cyclone Debbie a provoqué de très fortes inondations après son passage. La ville d’Edgecumbe, 2000 habitants, à 3 km de la mer, a du être entièrement évacuée. La zone est particulièrement inondable, conséquence d’un tremblement de terre il y a trente ans. “Nous avons dû évacuer, explique cet habitant, la maison est totalement inondée maintenant. On sait pas du tout jusqu’où ça va aller. Je viens d’avoir un appel paniqué de mon partenaire pour rentrer à la maison et mon patron m’a dit, regardez, ils ferment Edgecumbe, alors j’ai couru sur le pont et nous avons eu beaucoup d’aide de ces gens-là dans ce bateau sur la rivière. De bons amis, ils nous ont emmenés.” incredible whakatane beacon photo of the rangitaiki river breaching and flowing into edgecumbe https://t.co/kSdpkv7Ro4 pic.twitter.com/Pay6G2emk1— henry cooke (@henrycooke) April 5, 2017 La queue du cyclone, qui a aussi durement frappé l‘état du Queensland en Australie, a provoqué deux jours de pluies diluviennes. Les crues ont rompu les digues de protection de la ville et l’eau s’est engouffrée dans des quartiers entiers.

 
0 commentaire - Après le cyclone, les inondations en Nouvelle-Zélande
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]