Afrique : quels sont les chefs d'Etat qui ne s’éternisent pas au pouvoir ?

par RFI

« L'image des chefs d'État au pouvoir depuis des décennies comme l'Équato-Guinéen Obiang Nguema, l'Angolais Dos Santos, le Camerounais Paul Biya , ou l'Ougandais Museveni est un cliché répandu à propos de l'Afrique.
Pourtant, ces 30 dernières années, beaucoup de dirigeants africains ont quitté le pouvoir volontairement : Sénégal , Bénin, Afrique du Sud, Ghana… en tout, une vingtaine.
Prenez l'Afrique du Sud...
En 1999, Nelson Mandela, icône de la lutte anti-apartheid, a rendu son tablier, comme promis, sans briguer un 2e mandat. Et l'actuel chef de l'État, Jacob Zuma a promis de partir, dans 4 ans, à la fin de son second mandat.
Deuxième exemple: le Nigeria, autre géant du continent, qui a renoué avec la démocratie, en 1999. E n 2007, le président Obasanjo a quitté le pouvoir au terme de son 2e mandat et en mai 2015 le président Goodluck Jonathan a cédé son siège à son adversaire Muhamadu Buhari.
Voisin du Nigeria, le Bénin reste un modèle en Afrique francophone. En 1991, l'ex-dictateur Mathieu Kérékou a reconnu sa défaite à la présidentielle face à Nicéphore Soglo avant de revenir aux affaires démocratiquement en 1996. Quant à l’actuel président Yayi Boni, il s'est engagé à ne pas changer la constitution pour briguer un 3e mandat.
En Afrique francophone toujours, le Sénégal fait figure de précurseur. En 1980 le premier président, Leopold Sedar Senghor, s’est retiré de la vie politique. Et ses successeurs, Abdou Diouf comme Abdoulaye Wade, ont quitté le pouvoir en respectant le verdict des urnes.
Et on pourrait citer d’autres exemples au Kenya, en Tanzanie, au Botswana et en Namibie, où les dirigeants ne s'accrochent pas au pouvoir.

 
0 commentaire - Afrique : quels sont les chefs d'Etat qui ne s’éternisent pas au pouvoir ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]