VIDÉO - Castings dénudés : Morandini victime d'un complot de Fogiel ?

VIDÉO - Castings dénudés : Morandini victime d'un complot de Fogiel ?

Jean-Marc Morandini lors de sa conférence de presse le 19 juillet 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 19 juillet 2016 à 21h01

- Dans la tourmente après la publication la semaine dernière d'un article des Inrocks l'accusant d'avoir organisé des castings dénudés, Jean-Marc Morandini a non seulement annoncé ce mardi qu'il allait porter plainte contre l'hebdomadaire mais également contre l'animateur Marc-Olivier Fogiel qu'il accuse de chantage. -

C'est ce qu'on appelle un retournement de situation.

Mercredi dernier, Les Inrocks publiaient une enquête à charge contre Jean-Marc Morandini. Le magazine rapportait les témoignages de jeunes hommes, certains sous leur véritable identité, ayant participé au casting et au tournage des "Faucons", une websérie osée produite par l'animateur. Entre castings dénudés, scènes de masturbations filmées et propositions indécentes, le présentateur de NRJ 12 et Europe 1 était sérieusement égratigné.

Après cette publication, le journal a assuré avoir reçu en seulement trois jours "une soixantaine de messages de personnes désirant témoigner, ou simplement apporter des informations complémentaires". Dans son numéro du 20 juillet, le magazine dévoile même le témoignage d'un apprenti acteur qui avait 15 ans quand Jean-Marc Morandini lui aurait fait des propositions déplacées. De nouvelles révélations qui ont poussé Jean-Marc Morandini à contre-attaquer ce mardi 19 juillet via une conférence de presse.



"Oui, j'ai produit cette série Les Faucons. Non, cette série n'est pas sordide... Oui, y'a de la nudité - deux minutes -, mais aucune relation sexuelle..." a-t-il assuré face à une trentaine de journalistes, mais pas celle des Inrocks, qui s'est vu refuser l'entrée. "Je n'ai jamais forcé quiconque à avoir une relation sexuelle avec moi", a-t-il affirmé. "Je n'ai jamais couché avec un mineur", s'est-il défendu, tout en convenant qu'il y avait eu "des maladresses".

LA MEILLEURE DÉFENSE C'EST L'ATTAQUE

Jean-Marc Morandini a annoncé qu'il allait porter plainte contre Les Inrocks et, plus surprenant, contre Marc-Olivier Fogiel qui le ferait chanter. "Je suis victime depuis deux mois d'un chantage d'une personnalité connue de la télé. Pour faire simple : j'arrêtais de parler de ses mauvaises audiences ou il faisait sortir dans la presse des saloperies sur moi", a-t-il déclaré. "Ce monsieur qui nous fait constamment de grandes leçons de déontologie s'appelle Marc-Olivier Fogiel. Ce sont ses menaces qui ont été constatées par huissier et c'est lui qui a reçu la mise en demeure, et c'est contre lui que je vais porter plainte au pénal".

Selon lui, le journaliste de RTL aurait fomenté un complot avec la complicité de Matthieu Delormeau, , un "ancien amant de Fogiel". Ex-animateur de NRJ12 et chroniqueur de "Touche pas à mon poste", Matthieu Delormeau aurait appelé plusieurs personnes "pour les pousser à témoigner contre (lui)". "Delormeau, qui, au passage, a déjà contacté Europe 1 pour prendre ma place l'année prochaine, qui a appelé NRJ12 pour dire qu'il fallait me virer".



Marc-Olivier Fogiel a aussitôt répliqué en annonçant à l'AFP qu'il allait porter plainte pour "dénonciation calomnieuse" et "diffamation" contre Jean-Marc Morandini. "C'est une tentative de diversion classique et pathétique, un écran de fumée minable", a ajouté Marc-Olivier Fogiel, se disant "serein et calme" après les accusations du journaliste. De son côté, Matthieu Delormeau, contre lequel Jean-Marc Morandini a également annoncé son intention de porter plainte, a répondu sur Twitter que ce dernier ferait mieux de répondre aux accusations des Inrocks "plutôt que de diffamer n'importe qui".



MORANDINI VIRÉ d'EUROPE 1 ?

Toute cette affaire pourrait être très préjudiciable à Jean-Marc Morandini qui pourrait ne pas reprendre son émission matinale à la rentrée sur Europe 1 selon une source proche de la radio. "On voit mal comment il pourrait rester à l'antenne à la rentrée. Ça nous paraît compliqué de le maintenir", a indiqué une source proche d'Europe 1 mardi à l'AFP.

L'animateur, pilier de la station depuis 13 ans, s'est longuement entretenu la semaine dernière avec la direction d'Europe 1 par téléphone. Celle-ci, qui l'a rappelé à Paris alors qu'il était en vacances, devait le rencontrer cette semaine, selon cette même source.



Ses futurs collègues d'i-TÉLÉ, rebaptisée C-News, assuraient quant à eux de leur côté ne pas vouloir travailler avec lui après de telles révélations.

 
4 commentaires - VIDÉO - Castings dénudés : Morandini victime d'un complot de Fogiel ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]