Renaud affiche son soutien à François Fillon

Renaud affiche son soutien à François Fillon

Le chanteur Renaud au festival "La Forêt des livres" à Chanceaux-près-Loches, le dimanche 28 août 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 31 août 2016 à 15h43

Selon des propos rapportés par Le Figaro, le chanteur a réitéré son admiration pour François Fillon, jugeant l'ancien Premier ministre "honnête". "Je voterais pour lui s'il gagnait la primaire", assure-t-il.

Renaud l'avait juré en avril dernier : il ne votera "plus jamais socialiste".

"L'accord signé avec la Turquie est honteux... Comme tout ce que fait cette soi-disant gauche au pouvoir : la déchéance de nationalité, la réforme du Code du travail... Des choses que même la droite n'aurait pas osé initier", avait alors déclaré le chanteur à Sud-Ouest, expliquant qu'aucun politique "ne l'enthousiasmait". "Je voulais voter Hulot (...). Un homme qui fait ce qu'il aime, qui dit ce qu'il fait et fait ce qu'il dit", expliquait-il. "C'est bête, ils l'ont menacé, il s'est retiré".

L'interprète de "Mistral gagnant" avait alors expliqué qu'il envisageait "peut-être" de voter pour François Fillon, "un vrai républicain". Il avait cependant fait marche-arrière quelques jours plus tard en assurant sur RTL qu'il n'avait "jamais soutenu la candidature de François Fillon" et qu'il n'avait "pas dit" qu'il irait voter pour lui".

FILLON TOUCHÉ DROIT AU CŒUR

Son soutien est désormais plus explicite : "Fillon, c'est un mec bien, honnête, je voterais pour lui s'il gagne la primaire", a-t-il déclaré dimanche au Figaro en marge du festival "La Forêt des livres" à Chanceaux-près-Loches (Indre-et-Loir). Le chanteur de 64 ans y a dédicacé sa dernière autobiographie, "Comme un enfant perdu" (XO Éditions). Ce soutien n'a pas échappé à l'intéressé. Le candidat à la primaire de la droite l'a chaleureusement remercié sur sa page Facebook : "Ces mots me vont droit au cœur", a-t-il écrit.

François Fillon, à la traîne derrière Alain Juppé et Nicolas Sarkozy dans les sondages à droite, se présente comme le candidat "le plus libéral". Mardi, il a notamment proposé, devant l'université d'été du Medef, de "sortir l'État de toute une partie de la sphère économique en laissant une immense liberté de dialogue, en privilégiant l'entreprise". Il prône également la fin des 35 heures et dénonce "l'assistanat" à la française.
 
783 commentaires - Renaud affiche son soutien à François Fillon
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]