Réfugiés, attentats, politique : Fanny Ardant a perdu le sourire

Réfugiés, attentats, politique : Fanny Ardant a perdu le sourire
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 06 septembre 2016 à 22h49

Pour Fanny Ardant, nous vivons dans un monde "violent, sale, égoïste". C'est par ces termes très forts que la comédienne a décrit l'époque actuelle dans un entretien paru dans Le Parisien.

Son large sourire semble avoir disparu quand elle évoque les maux de notre monde : "Ce qui se passe avec les réfugiés, les attentats et cette peur... ce chacun-chez-soi...", explique-t-elle. Puis elle met en garde : "Il y a danger de voir arriver des régimes forts, un fascisme larvé. Notre bien le plus précieux est la liberté", insiste l'actrice de 67 ans. Fanny Ardant en profite aussi pour dénoncer l'état d'urgence qu'elle juge "dangereux".



"Certains mettent cinq verrous à leur porte, d'autres la claquent. Qui a raison ? Si le voleur veut entrer, rien ne lui résistera...", lance celle qui ne ferme jamais sa porte à clé. Fanny Ardant n'accorde pas sa confiance aux hommes politiques, elle ne vote pas parce qu'elle n'y croit pas, dit-elle. Heureusement, elle trouve son bonheur sur une scène de théâtre ou derrière la caméra.
 
140 commentaires - Réfugiés, attentats, politique : Fanny Ardant a perdu le sourire
  • quelle aille habiter dans des centres villes, sans pour autant etre dans des quartiers sensibles... on verra bien si elle ne ferme pas sa porte...
    encore une prévilégiée, grand bien lui fasse , sans jalousie... mais qu'elle parle pour elle pas pour nous, peuple terrien !!!

  • Elle ne veut pas dire la vérité , mais elle connaît l'origine du mal de notre société.
    En fait Fanny Ardant est comme beaucoup de français et surtout d'artistes, on est
    tous frères et sœurs, tout le monde s'aime , c'est le monde des bisounours.

  • Tous ces peoples qui sont offusqués! c'est pour faire du buzz.
    Mais, quel est l'origine de ce fléau? tous le savent.
    Suggestion: ces peoples possèdent tous des appartements ou chateaux grandioses, ainsi que une ou plusieurs résidences secondaires; qu'ils ouvrent tout grands les portes.

  • Ne pas fermer sa porte cela peut éviter qu'elle ne soit fracturée mais en contrepartie cela facilite la tache aux cambrioleurs moi je ne ferme pas non plus par contre je piège les accès quand au vote je pense qu'il faut voter car c'est un droit obtenu par nos anciens à travers des conflits

  • C'est curieux comme les" has beeen" parlent pour ne rien dire pour refaire parler d'eux.
    Qui se soucie de fanny Ardent? personne.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]