Mort de Dalida : son ex-assistant se confie sur la détresse de la star

Mort de Dalida : son ex-assistant se confie sur la détresse de la star
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 04 janvier 2017 à 16h36

Il était peut-être le seul à avoir compris son mal être ... l'homme de l'ombre de Dalida, Antoine Angelelli, raconte dans une interview accordée au magazine Gala ce moment tragique ou la star a décidé de mettre fin à ses jours, dans la nuit du 2 au 3 mai 1987. C'est lors d'un gala en Turquie que l'assistant de Dalida prend conscience de sa détresse : « C'est ce soir-là qu'elle a dû prendre sa décision car elle chanté Mourir sur scène avec une telle intensité qu'on s'était regardés, interloqués, avec son impresario Roland Ribet » dévoile l'assistant de la star. De retour à Paris, Antoine Angelelli sent que Dalida lui cache quelque chose « en rentrant d'Orly, elle avait énormément fumé dans la voiture, je lui ai fait remarquer. C'est la première fois en douze ans que je l'ai vu s'énerver ».



La chanteuse commettra l'irréparable deux jours plus tard, en mettant fin à ses jours dans sa maison à Montmartre, un souvenir encore douloureux pour Antoine Angelelli : « Dalida est arrivée comme un rêve dans ma vie. Mon devoir est de perpétuer sa mémoire» Une mémoire collective toujours vive puisque que le biopic sur la célèbre chanteuse sortira le 11 janvier prochain au cinéma.

 
94 commentaires - Mort de Dalida : son ex-assistant se confie sur la détresse de la star
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]