Michel Legrand, le mari de Macha Méril, hanté par la mort

Michel Legrand, le mari de Macha Méril, hanté par la mort©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 12 mars 2017 à 17h01

Être une star de la musique, avoir trois oscars, n'empêche pas d'avoir des coups de cafard. Les tourments de Michel Legrand datent de l'époque où il cartonne aux États-Unis, à l'âge de 37 ans.

"Tout d'un coup, la mort m'apparaît. Tout d'un coup, je me dis : tout cela n'a aucun sens. On lutte, on apprend, on bosse, on crée. Et on finit dans le néant. Autant se supprimer tout de suite. J'en perds le sommeil, obsédé par la mort", explique Michel Legrand dans les colonnes du Monde. Il prend alors des médicaments pour dormir et suit une psychiatrie qu'il décrit comme inefficace. C'est à Paris qu'un médecin trouvera le remède à ses problèmes par un lourd traitement. À 85 ans, son obsession de la mort ne l'a pas quitté, mais il est tout de même moins pessimiste. "J'ai fini par acquérir la conviction que la mort n'est pas la fin. La vie continue après, autrement. Ça change toute la perspective !", raconte-t-il dans Le Monde.



Et Michel Legrand a eu raison de s'accrocher, car un heureux mariage avec l'actrice Macha Méril l'attendait. "J'adore la vie et j'ai conscience d'avoir eu tellement de chance ! La baraka en permanence ! J'ai forcément au-dessus de moi des fantômes très protecteurs... Voyez mon histoire d'amour avec Macha Méril. Je l'avais rencontrée en 1964 lors d'un festival du film français à Rio. J'avais 32 ans, elle en avait 24, nous sommes tombés fous amoureux", déclare-t-il. Ce n'est que 50 ans plus tard que cette romance a pu se concrétiser. Une belle histoire qui donnerait, selon lui, au public, l'espoir de vivre.
 
23 commentaires - Michel Legrand, le mari de Macha Méril, hanté par la mort
  • Pou les uns la mort les hante et vous en parlez mais pour les autres qui se suicident ça vous est indifférent ?

  • "La vie après la mort" Appelez vos morts et vous verrez qu'ils ne vous répondront pas ! Le suicide pour aller plus vite là-bas, sauf que mourir dans la dignité n'est pas inscrit dans la Constitution.

  • Tout le monde a peur de la mort, c'est le lot de tout être vivant. Après ces 2 personnages ne m'intéressent pas et on des réputations surfaites. Les meilleurs sont partis et on fait avec ce qu'on a, pas les meilleurs.

  • Michel Legrand est un homme instruit et intelligent , ce qui est rare . Ce dont on doit regretter lorsque l' on quitte cette terre , c' est de quitter visuellement les siens.

    Michel , si tu viens à partir, dit toi une chose : Macha Méril dira : '' je ne pleure pas celui qui vient de me quitter , je suis simplement heureuse de l' avoir rencontré ''.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]