Melania Trump visite un hôpital pour enfants parisien

Melania Trump visite un hôpital pour enfants parisien

La First Lady Melania Trump visite l'hôpital pour enfants Necker à Paris le 13 juillet 2017

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 13 juillet 2017 à 13h33

Melania Trump a visité jeudi matin un grand hôpital parisien pour enfants, peu après son arrivée dans la capitale française où elle accompagne son époux, invité au traditionnel défilé militaire du 14 juillet sur les Champs-Élysées.

Son programme privé prévoit qu'elle rejoigne dans l'après-midi Brigitte Macron, l'épouse du président français, pour une visite à la cathédrale Notre-Dame et une croisière touristique sur la Seine.

La First lady américaine, allure stricte et chic dans un tailleur jupe rouge coquelicot ceintré à la taille, talons assortis et les cheveux relevés en chignon banane, est entrée, tout sourire, à l'hôpital Necker-Enfants-Malades dans le centre de Paris, qui compte quelque 400 lits.

Elle est accueillie par le directeur général des hôpitaux publics de la région parisienne Martin Hirsch, dans le hall décoré de chaises colorées et d'une aire de jeux pour enfants. 

Tandis qu'on lui présentait différents responsables, le personnel médical s'alignait dans les couloirs dans l'espoir de l'apercevoir.


Au cours de sa brève visite, la Première dame a rencontré plusieurs petits patients, certains dans leur chambre. 

"Bonjour ça va?", lance-t-elle en français en s'asseyant auprès de six enfants, dont certains en fauteuil roulant, qui jouent autour d'une table basse recouverte de jouets.

Puis en anglais, "ça fait combien de temps que tu es là? Et tu rentres à la maison demain? Tu habites où, Paris?".

Elle complimente une fillette sur son top brodé - "très beau" dit-elle en français -, encourage une autre - "good luck", "stay strong" -, discute avec des responsables des activités pour les enfants.

Martin Hirsch, qui joue les traducteurs, discute avec elle du Petit Prince de Saint-Exupéry, alors qu'elle feuillette un carnet de coloriage sur ce thème et lui offre ensuite un exemplaire en affirmant qu'elle ne peut pas quitter Paris sans le Petit Prince.

"Je vais le garder pour pratiquer mon français", répond-elle en souriant. C'est l'une des cinq langues que parle la Première Dame, selon sa porte-parole.

Dans la soirée, le couple Macron a invité le couple Trump à dîner au deuxième étage de la Tour Eiffel, dans un restaurant gastronomique
doté d'une vue époustouflante, à 125 mètres au dessus du sol.  

arb-ger/sof/roc

 
64 commentaires - Melania Trump visite un hôpital pour enfants parisien
  • Grande classe naturelle....notre première dame est loin d'avoir cette élégance.....

  • elle est vraiment très belle Mélania.

  • C'est un hôpital que pour les enfants parisiens ???

  • Disons que Melania est naturelle ; Brigitte se force un peu .
    Emmanuel lui semble décontracté , les mains dans le dos .

  • Pour DITES-MOI et pour ceux qui s’interrogent du coût de tout cela.
    Vous semblez ignorer que lorsque vous vous rendez à une invitation c’est vous qui payez le voyage, seules les festivités sont offertes. Pour le voyage, vous n’avez jamais entendu parler de Air Force One, en l’occurrence de Trump Air Force One. Pour les services de sécurité français, policiers et agents reçoivent, de toutes façons, chaque mois leur salaire quelque soit leur affectation momentanée. Pour les journalistes c’est leur employeur qui paye le voyage et le reste (notes de frais). Pour les quelques soldats américains qui vont défiler c’est l’armée US qui fait le nécessaire. Bien sûr, comme le couple Trump invité au restaurant de la tour Effel, ils recevront peut être une gâterie comme un pot d’honneur et d’amitié ou un repas à la française et ça c’est offert par le contribuable français. Cela est de la courtoisie mais c’est aussi un investissement. Songez que si quelques vétérans du débarquement en Normandie ou des forces US en France, se souviennent de notre pays, beaucoup de jeunes Américain ne sauraient pas le situer sur une mappemonde. Après ça ils le sauront et ça peut les intéresser.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]