Les vacances catastrophiques de Laurent Luyat

Les vacances catastrophiques de Laurent Luyat
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 31 juillet 2016 à 20h38

Laurent Luyat a frôlé le drame dans sa jeunesse. Dans les colonnes du Parisien, le journaliste sportif de 48 ans évoque son pire souvenir de vacances : "J'étais parti en Grèce avec des potes, sur une île où on avait loué des scooters sans assurance ni frein à l'arrière.

J'avais 22-23 ans, j'étais un peu casse-cou et je l'ai payé cash. Je me suis retrouvé face à une voiture, j'ai dû freiner hyper fort et je me suis rétamé sur des graviers, en short et tee-shirt. J'avais tout le côté droit du corps déchiqueté, la jambe, le bras, la joue. Rien de grave, mais la chair vraiment à vif, à en hurler de douleur". Pourtant son souvenir le plus marquant est encore à venir.



"A l'hôpital, après m'avoir fait une piqûre de morphine, le personnel a fini par tirer un rideau devant mon lit. Il était couvert de sang, de précédents occupants. Un vrai film d'horreur. L'image de ce rideau restera gravée à vie dans ma mémoire, autant que les cicatrices que j'ai toujours au coude et au genou". Une péripétie qui a poussé le journaliste à lever le pied sur la route. "J'avais déjà eu deux ou trois accidents de voiture cette année-là, à force de conduire comme un crétin, celui-là m'a vraiment calmé".
 
30 commentaires - Les vacances catastrophiques de Laurent Luyat
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]