Le sulfureux passé d'Isabelle Mergault

Le sulfureux passé d'Isabelle Mergault©Wochit
A lire aussi

Source : 6Médias, publié le vendredi 31 mars 2017 à 15h51

Isabelle Mergault est bien dans sa peau. L'acolyte de Laurent Ruquier publie son premier roman "Un escargot tout chaud" chez Grasset, l'occasion pour la femme de 58 ans de revenir sur les moments forts de sa vie qui n'a pas toujours été bien rangée.

"Je n'ai pas toujours été gentille avec moi-même. J'ai beaucoup bu, fait beaucoup d'excès. J'ai eu une soi-disant vie d'artiste avant même d'en être une. J'avais des facilités, alors je me suis laissée aller. Je n'avais pas beaucoup d'ambition. Du moment que je pouvais payer mon loyer...", raconte-t-elle dans une interview accordée au magazine Closer.



A 29 ans, elle tente même de mettre fin à ses jours. Heureusement, son heure n'est pas encore arrivée, car même si elle révèle n'avoir jamais vécu avec homme, certains bonheurs l'attendent et vont la faire changer radicalement, comme l'adoption de sa fille. "Ça m'a fait glisser vers celle que j'aurais dû être bien plus tôt. Quand elle est arrivée, tout a changé. Je n'ai jamais eu une vie aussi saine que depuis que ma fille est là. Je ne savais pas que j'étais faite pour ça, que j'aimais la vie...", analyse Isabelle Mergault dans les colonnes de Closer.

 
59 commentaires - Le sulfureux passé d'Isabelle Mergault
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]