"Le grand journal" : Maïtena Biraben s'explique sur son absence

"Le grand journal" : Maïtena Biraben s'explique sur son absence

Maïtena Biraben

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 27 avril 2016 à 15h00

La présentatrice de l'émission de Canal+ n'est pas apparue à l'antenne depuis vendredi. Selon plusieurs médias, cette absence imprévue fait suite à une altercation avec l'équipe du "Grand journal".

Ce que Maïtena Biraben a démenti ce mercredi sur RTL, évoquant des ennuis de santé.

Pourquoi Maïtena Biraben n'a-t-elle pas présenté "Le grand journal" de Canal + vendredi, lundi et mardi ? La chaîne a évoqué vendredi un problème de santé de l'animatrice. Mais, d'après plusieurs sites, elle se serait disputée avec une partie de son équipe durant l'émission de jeudi. "Selon nos informations, il y aurait en réalité eu une altercation entre l'animatrice du 'Grand journal' et la production suite à l'émission d'hier (jeudi) soir. Maïtena Biraben aurait ainsi reproché à ses équipes de ne pas l'avoir suffisamment informée et épaulée après l'annonce du décès de Prince en début de soirée", écrit Pure médias.

"Jeudi, le décès du Kid de Minneapolis a été annoncé en plein 'Grand journal' et a chamboulé l'organisation de l'émission", précise le Huffington Post. Le présentateur du JT "Victor Robert a ainsi dû revenir en plateau pour annoncer la nouvelle et Maïtena Biraben a demandé des réactions à des invités pris de cours, notamment un Benjamin Biolay passablement ému. Les spectateurs ont également pu voir la présentatrice annoncer un 'petit magneto plein d'images de Prince'. Un montage qui n'est jamais arrivé malgré les demandes répétées de Maïtena Biraben", poursuit le site.

Un couac qui l'aurait fait sortir de ses gonds. Ce qu'elle dément ce mercredi 27 avril. Interrogée par la journaliste médias de RTL, Isabelle Morini-Bosc, l'animatrice de Canal + affirme avoir dû s'arrêter pour raisons de santé (à partir de 14'00 dans la vidéo). "Il se trouve que j'ai eu un pépin de santé, absolument pas grave, mais qui fait que j'ai dû m'arrêter vendredi, samedi, dimanche, lundi, mardi y compris, explique Maïtena Biraben. Je suis contente que vous me donniez la parole parce que je suis un peu sidérée, explique-t-elle. On a pu lire que j'avais été mise à pied (...), donc je démens la chaîne aussi".



"On a pu lire que, contrariée, je ne venais pas faire mon travail. Alors je sais bien qu'on fait un métier bizarre à la télé, mais on est soumis au même code du travail que tout le monde et on ne peut pas ne pas aller faire son travail parce qu'on est contrarié !, souligne-t-elle. Je trouve ça tellement drôle", ajoute en riant l'ancienne présentatrice du Supplément.

Elle reconnaît toutefois qu'il y a bien eu un conflit au sein de la rédaction jeudi soir, sur fond de traitement du décès de Prince. "Oui, je vous confirme : on s'engueule dans les rédactions, ça arrive, ce n'est pas pour autant qu'on claque la porte et qu'on arrête son job, ça n'existe pas ça", répond-elle. "Il a été dit que je serais comme une espèce de marâtre fâchée contre mon équipe après l'émission du décès de Prince (...) mais, dans le code du travail, il n'est pas écrit : 'si vous êtes contrarié n'allez pas à votre travail', ça n'existe pas !, martèle-t-elle. C'est incroyable ce qu'on peut écrire comme âneries".

Maïtena Biraben précise que "c'est la deuxième ou troisième fois de (s)a vie" qu'elle prend un arrêt maladie. "Et je suis très étonnée : quand j'étais à 'La matinale', je n'avais pas fait les couvertures des journaux parce que je m'arrêtais", ironise-t-elle. Il faut dire que "La matinale" (qu'elle a présentée jusqu'en 2012) faisait beaucoup moins parler que "Le grand journal", en perte de vitesse depuis des années, face à "Touche pas à mon poste" sur D8 et "C à vous" sur France 5.

Celle qui s'est fait connaître en présentant "Les maternelles" sur France 5 sera en tout cas de retour en direct sur Canal+ ce mercredi soir, "comme c'était prévu depuis le début", "pour présenter 'Le grand journal' avec joie". "Je suis droite dans mes bottes et ce soir je serai à l'antenne", souligne-t-elle. Jusqu'à la fin de saison ? "Évidemment enfin, répond-elle. Pourquoi j'arrêterais avant ?"
 
0 commentaire - "Le grand journal" : Maïtena Biraben s'explique sur son absence
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]