"L'amour est dans le pré" : la soeur de l'agriculteur décédé brise le silence

A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 12 juillet 2017 à 18h29

Il avait décidé d'en finir avec la vie. Jean-Pierre Le Guelvout, agriculteur dans le Morbihan, qui avait participé à la saison 5 de "L'amour est dans le pré", s'était donné la mort fin 2016 évoquant des soucis d'ordre professionnels.





Sa soeur, Marie Le Guelvout a décidé de se confier au journal le Télégramme, sur les raisons qui ont poussé son frère à passer à l'acte. "Un mois avant de se suicider, il m'avait dit qu'il était épuisé phyiquement. Deux jours avant, il était allé voir son médecin. Mon frère, il était en burn-out", confie-t-elle. Elle affirme également que la situation financière de Jean-Pierre n'était pas "catastrophique". "L'affaire était viable, mon frère avait même un autre projet. Il voulait notamment passer sur de l'élevage bio. Il en avait parlé à sa banque, mais elle n'avait pas suivi... Ca a été le coup de grâce". La jeune femme a depuis, crée une association baptisée Jean-Pierre Kelergo city, qui a pour but de récolter des fonds destinés à payer le salarié qui remplace actuellement son frère.

 
28 commentaires - "L'amour est dans le pré" : la soeur de l'agriculteur décédé brise le silence
  • quand les journalistes écrivent "la vérité", on peut s'attendre a Dallas !!

  • nous devrions faire ce que Eric Cantonna a dit retirons notre argent des banques et ne laisser que l argents pour les prélèvement quelques mois et nous allons voir si ses messieurs de la finance verrais les choses mais nous ne sommes pas assez solidaire

    Un illuminé qui dit : faites ce que je dis , pas ce que je fais .......

  • L'affaire était viable et maintenant que son frère n'est plus de ce monde malheureusement , ce qui signifie une charge en moins sur l'exploitation on cré une association pour récolter des fonds pour payer le salarié ... L'incohérence agricole est comme toujours généralement au RDV ......

  • je voit pas le rapport ,de son suicide avec l'amour est dans le pres

  • Alors les banques,vous attendez quoi pour soutenir davantages les entreprises puisque vous ne risquez rien en cas de probleme ç'est la saisis

    t'inquiètes, les banques prêtent quand elles sont sûres d'être remboursées, soit parce que l'emprunteur peut tenir ses engagements, soit quand elles savent, parfois par avance, qu'il ne pourra pas les tenir mais que de toutes façons elles vont se refaire sur leur dos en prenant tous les biens, et ce comme c'est le cas depuis sarko, que ça a continué sous hollande, et que ça risque d'empirer encore sous macron, et ce avec la bénédiction de l'état qui les a pourtant renfloué à bon compte sur notre dos lors de la crise de 2008 en nous sacrifiant au passage pour le seul bonheur de la finance et des plus riches!!!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]