Flavie Flament : le photographe sort du silence

Flavie Flament : le photographe sort du silence
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 26 octobre 2016 à 22h11

Nouvel épisode dans l'affaire Flavie Flament. Samedi 22 octobre, dans son émission "Salut les terriens" sur C8, Thierry Ardisson avait cité avant de le biper le nom du photographe David Hamilton comme celui de l'homme qui aurait violé l'animatrice à l'âge de 13 ans.

Après avoir rappelé qu'il s'agissait d'un "photographe âgé de 83 ans" comme l'est David Hamilton, l'animateur l'a insulté. Une attaque qui n'est pas restée longtemps sans réponse. L'artiste mis en cause a décidé de réagir aux accusations dans le site belge Sud Info. "J'ai pris connaissance des propos diffamatoires circulant à mon sujet depuis plusieurs jours dans certains médias", déclare celui qui explique "n'avoir jamais été l'auteur des comportements criminels qui lui sont reprochés", avant de "s'indigner" contre le non-respect de la présomption d'innocence dont il se dit victime. Le point de départ du scandale "La consolation", le livre de Flavie Flament publié aux éditions JC Lattès. Elle y décrit son agresseur comme "un photographe mondialement connu".



David Hamilton dénonce "la promotion d'un ouvrage au sujet duquel aucun de ces journalistes n'a relevé que ledit ouvrage se présente sur sa seconde couverture comme étant un roman, à savoir une oeuvre de fiction". Dans Gala, le frère de Flavie Flament Olivier Lecanu affirme que l'animatrice "entre­mêle des faits réels et des passages complè­te­ment roman­cés" et lui reproche de vouloir "que sa mère se foute en l'air".
 
24 commentaires - Flavie Flament : le photographe sort du silence
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]