Les taches et marbrures des chats domestiques sont apparues vers les XIe-XIIe siècles au Proche-Orient

Les taches et marbrures des chats domestiques sont apparues vers les XIe-XIIe siècles au Proche-Orient©MANUEL COHEN / MANUEL COHEN
A lire aussi

franceinfo, publié le lundi 19 juin 2017 à 23h02

C'est une des conclusions d'une vaste étude menée par deux chercheurs CNRS à l'Institut Jacques Monod. Nos chats domestiques disposent sur leur pelage de taches et de marbrures "vers les XIe-XIIe siècle", sur le territoire de ce qui deviendra l'Empire ottoman, ont indiqué Eva-Maria Geigl et Thierry Grange, spécialistes de paléogénétique à l'Institut Jacques Monod, dans un article publié lundi 19 juin dans Nature Ecology & Evolution. Ils précisent que ces taches et marbrures n'existent que chez les chats domestiques, "le pelage du chat sauvage étant, lui, exclusivement tigré".

"C'est très tardif par rapport à d'autres espèces", expliquent-ils dans leur article, précisant que "si c'est une preuve irréfutable de sélection exercée par l'homme, cela ne marque en rien le…

Lire la suite sur Franceinfo

 
0 commentaire - Les taches et marbrures des chats domestiques sont apparues vers les XIe-XIIe siècles au Proche-Orient
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]