Handicap : la surprenante mésaventure de Philippe Croizon dans un train

Handicap : la surprenante mésaventure de Philippe Croizon dans un train

Philippe Croizon à Paris, le 12 novembre 2015.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 24 septembre 2017 à 07h55

Il a préféré prendre la mésaventure avec humour. Le polyhandicapé le plus célèbre de France, Philippe Croizon, a partagé sur les réseaux sociaux l'incident qui l'a mis aux prises avec un contrôleur SNCF zélé.

Amputé des quatre membres, celui qui s'est rendu célèbre en traversant la Manche à la nage, était passager du TER Rouen-Paris samedi 23 septembre.

Au moment de la vérification de son titre de transport, le contrôleur a insisté pour voir sa carte d'invalidité, a raconté Philippe Croizon sur ses comptes Instagram et Twitter. Dans le wagon, c'est l'indignation.

"Moi, je n'ai rien dit, mais les passagers se sont fâchés, ils ont dit 'c'est n'importe quoi'", a-t-il expliqué à France Bleu. Face au tollé, le contrôleur a abandonné et poursuivi son chemin. Philippe Croizon est pourtant un habitué des trains, qu'il emprunte régulièrement pour la tournée de promotion de son livre. C'est la deuxième fois qu'on lui demande sa carte d'invalidité. La première fois, "j'avais dit au contrôleur 'vous voulez quoi de plus ?' Il avait rigolé et ça s'était super bien passé", a-t-il confié.

Une bonne expérience qui lui fait regretter les insultes proférées contre la compagnie de chemin de fer dans les commentaires sous sa publication. "Je voulais prendre les choses avec humour et ne pas en arriver à des insultes (...) ce monsieur a peut-être eu une mauvaise journée, il est peut-être fatigué, je n'en sais rien", a-t-il confié à France Bleu.
 
278 commentaires - Handicap : la surprenante mésaventure de Philippe Croizon dans un train
  • celmar 67 vous n'avez aucunement le droit de me proposer de me faire amputer des 4 membres ce n'est pas parce que vous êtes amputé de vos neurones qu'il faille faire ce genre de propositions !!!!!! le contrôleur a fait sérieusement son travail et je vous réitère que ce monsieur soit handicapé cela ne l'as pas empêché de traverser la Manche à la nage et de faire sa pub dans les transports , ces derniers ne perçoivent pas de commission évidemment cela coûte moins cher que de se faire de la pub dans la presse !!!!!

  • arrêtez de monter cette affaire en épingle, il s'agit de contrôler le tarif de l'accompagnant et non de vérifier que ce monsieur est bien handicapé... c'est n'importe quoi cette médiatisation !!! renseignez vous...

  • Cela confirme ce que je pense des contrôleurs SNCF. Pouvoir de petit chef sur les gens

  • Ce controleur est mon idole.

  • le controleur était aveugle et n'avait pas da canne blanche

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]