Estimé à 200 euros, un tableau vendu 82.000 euros aux enchères

Estimé à 200 euros, un tableau vendu 82.000 euros aux enchères

(Photo d'illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 12 décembre 2016 à 13h54

Un tableau anonyme du 19e siècle vendu aux enchères samedi 10 décembre dans la Sarthe, a trouvé preneur pour la coquette somme de 82.000 euros alors qu'il avait été estimé entre 100 et 200 euros, rapporte Ouest-France.

L'huile sur toile "représentant un gentilhomme à l'épée en haut-de-chausses", sans signature, n'avait même pas eu le temps d'être expertisé avant la vente aux enchères, qui s'est déroulée à La Flèche dans la Sarthe. Ouest-France précise néanmoins qu'il présentait une étiquette de l'exposition universelle de 1900 et la mention manuscrite "Monsieur Groult".



"De telles surprises arrivent parfois, a expliqué à Ouest-France, Cyril Duval le commissaire-priseur. Nous n'avions pas eu le temps de faire expertiser le tableau, donc nous avons laissé faire le marché. Certains avaient certainement plus d'informations que nous !"

L'acheteur qui a enchéri par téléphone, a souhaité rester anonyme.

 
4 commentaires - Estimé à 200 euros, un tableau vendu 82.000 euros aux enchères
  • Bah !
    Un "dextre" va encore dire que c'est une connaissance du Président du Conseil Constitutionnel ou peut-être lui-même !
    Et si c'était un copain de Droopy issu de la Sarthe ?

  • Cela me rappelle ce gros livre ancien qui servait de marchepied pour que mon très jeune chiot puisse sortir sur le balcon par la porte fenêtre et qui a été vendu 8000 euros lors d'une vente aux enchères. Si vous possédez quelque chose d'ancien et d'insolite faites des recherches sur internet cela peut être payant

  • joyeux noël pour le vendeur et heureusement pour lui qu'il existait un connaisseur !

  • L'expert et le commissaire devrait être rétribué sur leur estimation soit sur 200 €.
    Il n'y a pas eu de travail de fond et c'est monnaie courante aujourd'hui.
    Pour aller jusqu'à 84000 €, il y avait au moins deux concurrents.
    Heureusement pour le vendeur ! Vous imaginez son tableau vendu 200 / 300 € alors qu'il en vaut 300 fois plus ?
    Je pense que cela démontre un peu le manque d'intérêt des commissaires priseurs qui sont bien content de ramasser la monnaie après... Ce n'est plus un métier mais la roue de la fortune ?

    qui à raison ? ET QUE PENSEZ VOUS d'une t'elle somme pour un tableau ce qui est rare doit être chère au nom de quoi ?de la vanité d'une classe de la société de puis des siècles

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]