Doubs : furieux, il abat un mât éolien en pleine nuit

Doubs : furieux, il abat un mât éolien en pleine nuit

L'édifice était destiné à prendre des mesures de vent dans le but de construire un parc éolien (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 25 mai 2017 à 12h28

Un homme a sectionné dans la nuit de dimanche à lundi un mât de près de 100 mètres de haut destiné à la mesure de vents et installé depuis juillet dans un champ de Grandfontaine-sur-Creuse, à l'ouest de Besançon (Doubs).

Selon l'Est Républicain, cet individu, âgé de 57 ans, a découpé méthodiquement les câbles de soutien de la structure destinée à prendre des mesures de vent dans le cadre d'un futur projet de parc éolien. La structure était également surplombée de panneaux photovoltaïques.

Il a agi en pleine nuit "avec une visibilité restreinte" et en prenant de grands risques pour abattre la structure métallique.

UN COUP DE SANG À 60.000 EUROS

L'homme, habitant à Baumes-les-Dames, est un farouche opposant à l'implantation du futur parc éolien. Il se présente comme un "concepteur d'éoliennes amateur" et estime qu'il avait mieux à proposer mais que "personne ne voulait prendre en considération ses propres plans", écrit le quotidien régional. Il avait averti qu'il se prendrait à la structure. C'est chose faite.



Il a été interpellé lundi par les gendarmes avant d'être placé en garde à vue puis présenté mardi au parquet de Besançon. Il sera entendu une nouvelle fois par le tribunal correctionnel en septembre. Le préjudice de son geste est estimé à 60.000 euros par l'exploitant. Un devis devrait prochainement permettre d'évaluer ce chiffre.

 
28 commentaires - Doubs : furieux, il abat un mât éolien en pleine nuit
  • Il faut écouter ceux qui proposent des alternatives à l'horreur ! Un champ d'éoliennes est une catastrophe non seulement sur le plan esthétique mais aussi écologique car il faut des milliers de tonnes de béton pour les installer et qu'elles ne sont pas éternelles, loin de là ! Mais c'est parce qu'elles enrichissent les spéculateurs qu'elles se multiplient, n'en doutez pas.

  • Il a bien fait ras le bol de ces horribles éoliennes qui ne produisent de l'électricité que pour éclairer un lampadaire. Ou sont les écologistes je ne les entends pas parler de la pollution visuel ni du bruit que font ces machines sans parler de la place qu'elles occupent.

  • il aurait fait ça la nuit , une nuit sans grande visibilité . alors comment on sait que c'est lui ?

  • Il a osé s'attaquer au lobby des écolos bornés, pour qui la nature ne doit pas évoluer, on les retrouves dans les ministères ou dans les associations en ville.
    Une question à laquelle ces écolos ne répondent jamais, lorsque le vent est trop faible ou trop fort comment est produite l'électricité? réponse avec des centrales à fuel implantées localement

  • Contre les centrales nucléaires ,pour les éoliennes...mais chez les autres !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]