Condé-sur-Marne : le village mobilisé pour aider le carreleur grièvement blessé

Condé-sur-Marne : le village mobilisé pour aider le carreleur grièvement blessé

(Photo d'illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 04 décembre 2016 à 16h37

C'est la belle histoire du jour. Un petit village de la Marne s'est mobilisé pour aider l'un de ses habitants, carreleur de son état, qui s'est grièvement blessé sur le chantier de sa maison il y a trois mois.

"Mes médecins assurent que je suis un cas unique.

S'en sortir après ce que j'ai vécu, c'était impossible selon eux". Guy Colin est tombé de plusieurs mètres à la mi-septembre alors qu'il bricole dans sa maison. Résultat : double fracture du crâne, de la mâchoire et plusieurs côtes cassées. Trois mois après, l'artisan carreleur n'a toujours pas pu reprendre le travail. Surtout qu'il est resté trois semaines dans le coma.


Le quotidien L'Union qui relate l'histoire, recueille les propos de l'accidenté. "Un jour, Romain Sinner, le maire de mon village, passe dans ma rue et me dit qu'il y a un loto. Je lui dis que ça va être compliqué de donner des lots cette année car c'est déjà compliqué pour moi. Il m'a répondu : Mais c'est pour toi, voyons . Je n'arrivais pas à y croire. Des proches et des connaissances ont visiblement monté ça quand j'étais très mal en point. Si j'étais mort, ma famille aurait été dans la merde". Aujourd'hui, tout le monde respire, sa compagne comme ses fils.

Ce dimanche 4 décembre devait donc avoir lieu le fameux loto solidaire pour Guy Colin. Et le carreleur sait déjà comment remercier les habitants de Condé-sur-Marne, "un village sacrément chouette". "Je n'aurai jamais assez de temps pour remercier. Mais je compte bien reprendre mon activité prochainement et j'ai ma petite idée sur comment témoigner de ma reconnaissance".
 
5 commentaires - Condé-sur-Marne : le village mobilisé pour aider le carreleur grièvement blessé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]