Bretagne : des CV de chômeurs sur des sets de table de restaurant

Bretagne : des CV de chômeurs sur des sets de table de restaurant

(Photo d'illustration) Les CV d'une cinquantaine de chômeurs bretons sont désormais placardés sur des sets de table.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 13 octobre 2016 à 18h00

Pôle Emploi Bretagne et le Crédit Agricole ont lancé pour la deuxième année consécutive l'opération mini-CV sur sets de table. Une trentaine de restaurants de la région ont accepté le défi et proposent sur leurs tables des sets de table ornés des profils de quarante-neuf demandeurs d'emplois.

"L'important, c'est de remettre les gens sur le chemin de l'emploi.

En étant mis en valeur comme ça, ils reprennent confiance", assure le responsable d'équipe à Pôle Emploi, Mikaël Keravis. Ainsi "Pascal, cuisinier expérimenté, recherche un poste de cuisinier de collectivité, planification des menus, gestion de stocks" côtoie ses congénères pour quinze jours. L'an dernier, "nous avions une centaine de mini CV. Deux mois après, 70% des gens avaient retrouvé un poste". Seul hic : seulement 20% d'entre eux avaient décroché un poste pour une durée de plus de six mois.


À Lamballe dans les Côtes-d'Armor, les restaurateurs, à qui on a distribué quelque 14.000 sets de table, ne sont pas tous aussi emballés. Si certains, comme le patron de la pizzeria La Passerelle le confie à 20 Minutes, jouent le jeu, "ça ne coûte rien et ça peut aider des gens", d'autres sont moins sérieux. Ainsi, une serveuse, prise en faute, admet : "j'ai oublié des les sortir, je le ferai demain".


20 Minutes qui a interrogé quatre clients de la pizzeria, rapporte les propos de l'un d'entre eux, patron d'une société de BTP. "C'est une bonne idée. Nous, on recrute toujours par les agences intérim. Mais si je vois un profil qui me plaît, je le contacterai".
 
25 commentaires - Bretagne : des CV de chômeurs sur des sets de table de restaurant
  • C'est toujours mieux que rien, c'est difficile de trouver un travail, vous vous mettez en question, vous doutez de vous même. Même un C.V. sur une table, c'est symboliquement quelque chose. Il y a beaucoup de chômeurs qui ne trouvent pas de travail car ils sont piégés dans un système fermé des deux côtés, pas les moyens d'aller se présenter à un entretien, regarder tous les jours les annonces je sais ce que c'est, le tout c'est d'y croire et ne jamais baisser les bras. J'avais démissionné et je pensais que j'allais retrouver un travail avec mes quatorze années d'expérience, mais nous sommes deux voire trois générations à chercher du travail. Il y a même des retraités qui travaillent. Ils prennent le meilleur qui en veut le moins. Comment un pays peut-il être compétitif avec une durée de travail hebdomadaire de 35 h ? Surtout que maintenant avec internet il faut voir très très loin.

  • les demandeurs d'emploi n'ont pas les moyens d'aller au resto ( du délire )

    Ce ne sont pas les demandeurs d'emploi qui vont au resto mais les éventuels responsables de sociétés qui pourront lire les cv et peut-être les embaucher.

    Et vous pensez que les éventuels responsables de sociétés vont lire ces CV alors qu'ils en reçoivent des dizaines et plus tous les jours. Encore de la démagogie.

  • rien de bien novateur.... que pole emploi se bouge dans les entreprises pour débusquer les emplois présents et à venir.

  • Pensez-vous ... vraiment ?? ... que ce procédé favorisera l'embauche ??? Encore une "idée" de ... "qui" ??? J'ai une petite "idée" perso !! Nous avons un gouvernement lamentable !!

  • Cette idée n'est pas neuve...

    Ma belle-sœur l'a fait il y a environ 30 ans !!!

    Le jour où Pôle Emploi aura une idée originale, ça se saura !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]