Bientôt du vernis à ongles pour détecter les drogues du viol

Bientôt du vernis à ongles pour détecter les drogues du viol

(Photo d'illustration) Un mannequin se fait poser du vernis à ongles lors de la Fashion Week new-yorkaise en septembre 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 15 novembre 2016 à 21h04

C'est un vernis à ongles quasiment high tech qui devrait arriver sur le marché américain en 2017. Undercover Colors, ou "couleurs cachées" est sur le point d'orner les ongles des femmes qui craignent d'être agressés. En effet, une fois le produit sur leurs ongles, il leur suffira de tremper un doigt dans leur verre pour voir s'il change de couleur.

L'Undercover Colors réagit immédiatement s'il est en contact avec du GHB, du Rohypnol ou même du Xanax. Ces drogues, utilisées par les violeurs pour endormir leurs victimes, sont les plus couramment utilisées.

Ce vernis à ongles a été créé il y a deux ans sur un campus américain, celui de l'université de Caroline du nord. Les viols étant un fléau connu sur les campus universitaires nord-américains, des jeunes étudiants ont eu l'idée de créer ce produit miracle, avec le soutien financier d'une bourse de 11.000 dollars.

Depuis, la jeune équipe a levé 5,5 millions de dollars, l'équivalent d'un peu plus de 5,1 millions d'euros. Et pour un lancement courant 2017, le groupe d'amis qui souhaitait protéger leurs copines des prédateurs sexuels, a déjà rendu public une campagne de sensibilisation, au slogan évocateur : "Power back to women" ou en français "Rendre le pouvoir aux femmes".

 
26 commentaires - Bientôt du vernis à ongles pour détecter les drogues du viol
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]