Terrorisme : la messagerie Telegram de nouveau sous le feu des critiques

Terrorisme : la messagerie Telegram de nouveau sous le feu des critiques
A lire aussi

LesEchos, publié le lundi 17 juillet 2017 à 12h50

Un Etat de plus se fâche avec Telegram. Le ministère des Communications indonésien a décidé de restreindre les accès à Telegram dans le pays à cause d'un grand nombre de messages échangés sur le réseau social « contenant des encouragements au radicalisme et au terrorisme, ainsi que des conseils pour assembler des bombes et perpétrer des attaques ».

Pour le moment, seul l'accès à la messagerie via le web a été coupé. Mais les autorités ont menacé de bloquer la totalité du service, qui est également accessible via une application pour appareils mobiles, si Telegram ne s'engage pas à adopter « des procédures standard pour traiter les contenus illégaux ».

Le PDG de l'application russe, Pavel Durov, s'est étonné sur Twitter de n'avoir « jamais reçu la moindre…

Lire la suite sur LesEchos

 
0 commentaire - Terrorisme : la messagerie Telegram de nouveau sous le feu des critiques
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]