Pourquoi la réalité virtuelle peine à décoller

Pourquoi la réalité virtuelle peine à décoller
A lire aussi

LesEchos, publié le mercredi 21 juin 2017 à 21h04

Après l'effervescence, le coup de froid. L'explosion commerciale des casques de réalité virtuelle attendue en 2016 avec l'arrivée du HTC Vive, de l'Oculus Rift ou encore du PlayStation VR, n'a pas eu lieu.

Globalement, les ventes ont démarré doucement. Si Sony a annoncé ce mois-ci avoir écoulé 1 million de PlayStation VR depuis octobre dernier, HTC Vive et l'Oculus Rift sont à la traîne. En février, une étude du cabinet américain Unity et SuperData indiquait que seulement 420.000 casques de VR de HTC et 243.000 d'Oculus avaient trouvé preneur depuis leurs sorties respectives en avril et septembre 2016.

Pour le premier trimestre 2017, IDC a livré les estimations suivantes : 489.500 Samsung Gear VR vendus, devant le PlayStation VR (429.000), le HTC Vive (190.900) et l'Oculus…

Lire la suite sur LesEchos

 
3 commentaires - Pourquoi la réalité virtuelle peine à décoller
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]