High-tech : comment les « vieilles » entreprises tentent de se démarquer des start-ups

High-tech : comment les « vieilles » entreprises tentent de se démarquer des start-ups
A lire aussi

LesEchos, publié le mardi 26 septembre 2017 à 12h36

Agilité, innovation, créativité managériale… autant de qualités attribuées très régulièrement, à tort ou à raison, aux start-ups.

Graal communicationnel depuis plusieurs années maintenant, être une start-up semble être la condition sine qua non pour attirer l'attention et participer à des salons, technologiques ou non.

Pourtant, les entreprises de plus de 2, 3 ou 5 années d'existence, et qui affichent plus que quelques cofondateurs dans leur effectif ont aussi des arguments à faire valoir, entre savoir-faire et confiance du consommateur. « Les Echos » ont rencontré plusieurs entreprises dites « installées »lors de l'IFA de Berlin pour en savoir plus.

Mettre à profit la notoriété de la marque

L'un des premiers arguments avancés est celui de la connaissance de la…

Lire la suite sur LesEchos

 
0 commentaire - High-tech : comment les « vieilles » entreprises tentent de se démarquer des start-ups
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]