Espace : le satellite qui traque les polluants irrite les Inuits

Espace : le satellite qui traque les polluants irrite les Inuits
A lire aussi

Le Parisien, publié le vendredi 13 octobre 2017 à 09h35

L'Agence spatiale européenne met en orbite ce vendredi après-midi un puissant outil pour traquer les polluants. Problème : le lanceur, qui survolera le Grand Nord, utilise un carburant très toxique.

Les Inuits ont gâché la fête... Ce vendredi, à 13 h 27 (heure de Paris), l'Agence spatiale européenne (ESA) lancera à 800 km d'altitude un satellite Sentinel-5P, avec à son bord Tropomi, un « traqueur » de polluants atmosphériques ultraperformant. Ce super oeil de l'espace permettra de mieux anticiper les grands panaches de soufre rejetés par l'Etna, de pister avec une précision inégalée les oxydes d'azote (NOx) émis par le trafic routier et les sites industriels. « Avec Sentinel-5P, c'est le début d'un saut qualitatif essentiel dans la surveillance de la qualité de l'air…

Lire la suite sur Le Parisien

 
0 commentaire - Espace : le satellite qui traque les polluants irrite les Inuits
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]