Au Colorado, découverte d'un rare fossile de dinosaure

Chargement en cours
 Photo fournie le 28 août 2017 par la ville de Thornton, dans le Colorado, montrant le fossile d'une partie du squelette d'un tricératops, un dinosaure herbivore à trois cornes

Photo fournie le 28 août 2017 par la ville de Thornton, dans le Colorado, montrant le fossile d'une partie du squelette d'un tricératops, un dinosaure herbivore à trois cornes

1/2
© AFP, CITY OF THORNTON
A lire aussi

AFP, publié le vendredi 01 septembre 2017 à 08h04

Des ouvriers d'un chantier ont découvert à Thornton, dans le Colorado, un fossile rare d'une partie du squelette d'un tricératops, un dinosaure herbivore à trois cornes.  

Cette découverte a été faite le 25 août, a précisé un communiqué de cette municipalité située dans la banlieue de Denver.

Le responsable du chantier a pensé qu'il pourrait s'agir d'un fossile et a prévenu le musée d'histoire naturelle de Denver. Son conservateur, Joseph Sertich, s'est rapidement rendu sur place. 

Il a alors déterminé qu'il s'agissait d'ossements et d'une corne d'un tricératops qui vivait il y a au moins 66 millions d'années, période de la disparition des dinosaures. 

"C'est probablement l'un des trois seuls crânes de tricératops trouvés à ce jour dans les montagnes rocheuses", a estimé le paléontologue dans une vidéo sur Facebook.

Il a noté que ce fossile de tricératops est environ deux fois plus petit que les nombreux autres fossiles excavés dans le Dakota du Nord et du Sud, ainsi que dans le Montana, où la plupart des restes de dinosaures ont été découverts.

"On en ignore la raison", a concédé le scientifique en parlant de cette différence de taille.     

"Ce fossile de tricératops pourrait être le mieux préservé, ce qui permettra peut-être d'expliquer les raisons pour lesquelles ces dinosaures à cornes découverts dans la région de Denver sont plus petits que tous leurs cousins trouvés ailleurs", a estimé Joseph Sertich.

Jusqu'à présent, les paléontologues n'ont mis au jour qu'une corne, une partie de l'omoplate, une autre de la collerette et une dernière de l'os de la queue, ainsi que d'autres ossements de ce tricératops.

L'excavation, notamment au moyen de brosses, va se poursuivre au cours des deux prochaines semaines pour tenter de récupérer la plus grande partie possible du squelette, a précisé Joseph Sertich. 

"Ce tricératops sera conservé au Musée d'histoire naturelle de Denver, où il sera exposé", a-t-il dit, ajoutant que le public pourra voir ce qui a déjà été excavé dès ce week-end.

Un autre tricératops avait été trouvé à trois kilomètres de là en 2003, également par des ouvriers d'un chantier.

Les tricératops avaient deux grosses cornes au-dessus des yeux, et une plus petite sur le museau. 

La plupart de ces dinosaures devaient peser jusqu'à six tonnes et mesurer dix mètres de long pour plus de trois mètres de haut, estiment les paléontologues.

Selon les scientifiques, ces animaux se déplaçaient lentement, ce qui en faisait des proies faciles pour les dinosaures carnassiers dont le redoutable tyrannosaure.

 
4 commentaires - Au Colorado, découverte d'un rare fossile de dinosaure
  • avatar
    boudiou  (privé) -

    encore un article écrit à la va vite par quelqu'un qui ne fait m^me pas l'effort de rendre l'article digeste et qui ne semble pas connaitre grand chose de cette découverte. Surement 2 ligne sir les nouvelles internationales et après on badigeonne.

  • Un jour, dans quelques millions d'années, une nouvelle espèce terrestre ou extra-terrestre retrouvera nos ossements et les restes de nos civilisations et se demandera comment on a bien pu disparaitre .....

    Oui, je sais bien que le soleil va grossir et tout détruire mais, sauf collision avec un astéroïde géant, sachez que la Terre devrait rester habitable durant encore 500 millions d'années, donc il peut s'en passer des choses d'ici là !
    (la terre a d'ailleurs connu de nombreuses extinctions massives depuis cette même durée)

    Pour donner un ordre de grandeur, il y a 500 millions d'années, la faune était aquatique et les premières plantes apparaissaient sur terre.
    Les premiers primates bipèdes (australopithèques), eux, sont apparus il y a seulement 6 millions d'années, donc vous voyez bien que mon estimation est plausible. (j'avais d'ailleurs fait quelques recherches avant d'écrire ce chiffre pour justement ne pas être discrédité)

    Maintenant, reste à savoir si l'Homme sera assez intelligent pour vivre encore plusieurs millions d'années, ou bien seulement quelques milliers ....

    avatar
    Sauvageon  (privé) -

    Il est vraiment agréable de lire un commentaire intelligent, documenté et bien rédigé. Cela change avec les innombrables borborygmes plus ou moins imbéciles de ces pages internets, merci à vous.

    Eh bien, merci du compliment Sauvageon, et merci de m'avoir appris un nouveau mot ! (borborygme)
    ; )

  • En FRANCE nous avons pléthore de dinosaure de la politique qui attendent suite à leur éviction

  • Un fossile rare de dinosaure ou un fossile de rare dinosaure, ou encore un rare fossile de dinosaure rare ?...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]