Une femme aurait été privée du droit d'allaiter dans un commissariat

Une femme aurait été privée du droit d'allaiter dans un commissariat

Un bébé, au CHU d'Angers, en octobre 2013

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 14 avril 2017 à 19h10

Une femme et son compagnon auraient été éconduits du commissariat du 2e arrondissement de Paris, parce qu'elle souhaitait allaiter son enfant âgé de deux mois. La mésaventure, survenue lundi 10 avril, est relayée par le couple dans un appel largement diffusé sur les réseaux sociaux, intitulé "Faites respecter le droit à l'allaitement dans les lieux de la République.

La pétition, qui avait déjà récolté plus de 16.000 soutiens vendredi 14 avril à 18h, retrace la rencontre tendue qu'aurait eue le couple avec des agents du commissariat.

"IL EST HORS DE QUESTION QUE VOUS ALLAITIEZ EN PUBLIC!"

"Nous demandons à la jeune femme policière qui oriente les gens vers différents guichets si nous pouvons nous asseoir et allaiter notre enfant.

Elle nous répond qu'elle va demander. Une minute après, gênée, elle revient accompagnée d'un policier qui prend immédiatement le parti de nous agresser. Il nous explique sur un ton très hostile qu'ils ne nous laisseront pas allaiter et qu'ils n'ont aucune pièce prévue à cet effet. Nous répliquons que je n'ai besoin que d'une chaise. Sa réponse ? "Il est hors de question que vous allaitiez en public ! Vous n'allez pas imposer ça aux gens." est-il écrit en accompagnement de la pétition, notamment relayée par Cécile Duflot.


La question de l'allaitement en public revient régulièrement sur les devants de l'actualité. En 2013, une mère avait ainsi dû quitter un supermarché, face à une gérante récalcitrante. "Les femmes qui allaitent, c'est comme les hommes torse nu, je n'en veux pas dans mon magasin.

 
138 commentaires - Une femme aurait été privée du droit d'allaiter dans un commissariat
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]