Un ex-président du MJS accusé d'agressions sexuelles : le PS veut des « suites judiciaires »

Un ex-président du MJS accusé d'agressions sexuelles : le PS veut des « suites judiciaires »
A lire aussi

leparisien.fr, publié le mercredi 15 novembre 2017 à 07h41

Thierry Marchal-Beck a présidé le Mouvement des jeunes socialistes de 2011 à 2013.

Le Parti socialiste (PS) réclame des « suites judiciaires » à la suite d'accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles visant un ancien président du Mouvement des Jeunes socialistes (MJS), Thierry Marchal-Beck (2011-2013). Les « témoignages qui accusent un ancien président du MJS de harcèlements sexuels et d'agressions sexuelles à l'encontre de jeunes femmes, militantes du mouvement de jeunesse, sont d'une extrême gravité. Ils ne sauraient rester sans suites judiciaires adéquates », a indiqué le PS mardi soir dans un communiqué.« Le Parti socialiste salue le courage dont ont fait preuve ces femmes pour dénoncer des faits qui devront désormais être qualifiés par la justice.…

Lire la suite sur Leparisien.fr

 
2 commentaires - Un ex-président du MJS accusé d'agressions sexuelles : le PS veut des « suites judiciaires »
  • le pendre par son .......................et il comprendrait mieux !!!!!

  • Vrai ? Faux ? Ce n'est pas le problème ! Actuellement dans ce domaine .... accusé égal coupable ... c'est inquiétant !
    Je précise qu'à mon sens ces actes ignobles qui témoignent d'un manque total de respect de l'autre me hérissent et méritent de très lourdes sanctions ! Mais de grâce .... attendons que les faits soient avérés, jugés avant de fusillé le supposé coupable ! Etudiez de près les procédures de divorces.... vous comprendrez que "dires" et "vérités" sont souvent très différents et que les relations humaines sont tout sauf ....simples !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]