Russie: deux ans de prison pour le chef d'un groupe de hackers

Russie: deux ans de prison pour le chef d'un groupe de hackers

Hacking

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 06 juillet 2017 à 17h51

La justice russe a condamné jeudi le chef d'un groupe de hackers à deux ans de prison ferme pour avoir piraté les comptes sur les réseaux sociaux de plusieurs hauts responsables du pays.

Vladimir Anikeïev dirigeait le collectif "Chaltaï-Boltaï" (référence à la comptine anglaise "Humpty Dumpty"), accusé d'être responsable notamment du piratage du compte Twitter du Premier ministre russe Dmitri Medvedev.

Détenu depuis son arrestation en octobre 2016, Vladimir Anikeïev a été reconnu coupable d'avoir accédé sans autorisation à des données informatiques à l'issue d'un procès à huis clos déclaré "secret", a indiqué la justice russe dans un communiqué.

Sa peine a été réduite à deux ans de prison, l'accusé s'étant montré coopératif avec les autorités.

Parmi les autres victimes présumées du groupe Chaltaï-Boltaï figurent le présentateur de télévision proche du Kremlin Dmitri Kisseliev, le conseiller du président Andreï Beloussov et la porte-parole du Premier ministre Natalia Timakova.

En 2014, le groupe a revendiqué le piratage du compte Twitter de Dmitri Medvedev, écrivant en son nom un message indiquant qu'il quittait le gouvernement pour devenir photographe et qui critiquait le président Vladimir Poutine.

Chaltaï-Boltaï a d'abord été présenté comme un collectif de hackers opposés au Kremlin, mais des membres présumés du groupe ont ensuite révélé avoir simplement vendu les informations récoltées au plus offrant.

L'avocat de Vladimir Anikeïev a indiqué à l'agence Ria Novosti que son client n'allait pas faire appel de sa condamnation mais qu'il allait demander une libération anticipée dès le début de sa peine.

 
0 commentaire - Russie: deux ans de prison pour le chef d'un groupe de hackers
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]