Perpignan : chute mortelle d'un bébé

Perpignan : chute mortelle d'un bébé©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 26 juillet 2016 à 08h45

Un bébé de vingt mois est mort lundi après une chute du 2e étage d'un immeuble de Perpignan (Pyrénées-Orientales).

Terrible accident domestique à Perpignan (Pyrénées-Orientales). Une fillette d'un an et huit mois, sous la responsabilité de sa soeur aînée, est morte lundi. Elle a chuté du logement familial situé au 2e étage d'un immeuble de la rue Petite-la-Monnaie.

Selon les premiers éléments de l'enquête sur les circonstances exactes de ce drame qui a été ouverte, le bébé a vraisemblablement échappé à la vigilance de sa grande soeur âgée d'une vingtaine d'années. D'après le journal local L'Indépendant, la petite fille serait passée par-dessus le garde-corps de la fenêtre de l'appartement.

Alertés vers 9h30, les pompiers ont rapidement pris en charge l'enfant de vingt mois, qu'ils ont découvert en arrêt cardio-respiratoire. Accompagné de sa mère, en état de choc extrême, le bébé a été transporté vers l'hôpital de Perpignan. Il a succombé à ses blessures durant le trajet.

 
7 commentaires - Perpignan : chute mortelle d'un bébé
  • Alors, c'est qui cette fois ? C'est Hollande, Valls ou Cazeneuve qui l'a poussé ? ? ?
    Allez-y vomissez votre haine de tous et de tout !

  • Un garde-corps a une hauteur normalisé et obligatoire de même que l’écartement entre les barreaux verticaux mais il suffit qu'un enfant prenne quelque chose pour grimper même si c'est pas prévu pour et à partir de moment où la taille arrive en haut du garde-corps un enfant bascule sans qu'il ait le réflexe de se retenir, c'est un question de centre de gravité chez les jeunes enfants. La seule chose à faire est de ne pas quitter un enfant des yeux, ne rien laisser d'accessible sur le balcon ou la terrasse et mettre des barrières si l'on veux laisser les fenêtres ouvertes mais le problème pour certains c'est que ce n'est pas esthétique.

  • je ne peu que plaindre la grande soeur, souhaitons qu'elle soit bien prise en charge par un psychologue, pour l'aider, mais elle aura cette culpabilité pour toujours, comme la vie est cruelle pour certaines familles

  • Très triste et très dur à porter pour la soeur :-(

  • Vous êtes obligés de donner l'adresse ? De dire "ce sont eux qui ont perdu leur enfant" ... écoeurant
    Ce qui importe ce n'est pas tant à qui s'est arrivé mais le fait que ce soit arrivé, c'est tout ... malheureusement un fait divers dramatique.

    C'est comme les terroristes. Les seuls à connaitre leur identité devraient être les personnels de renseignements et liés à l'enquête pas plus. Sinon c'est leur faire de la pub !

    R.I.P. petit bout et condoléances sincères à la famille :-//

    Vous appelez ça , de la pub ?-il est toujours bon de connaitre la personnalité des personnes que l'on a peut-être
    côtoyées , ! !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]