Pas-de-Calais : accident mortel entre un poids lourd et un car scolaire

Pas-de-Calais : accident mortel entre un poids lourd et un car scolaire

Un accident entre un car scolaire et un camion est survenu lundi matin près de Bavincourt, dans le Pas-de-Calais (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 14 novembre 2016 à 11h21

Un accident entre un bus scolaire et un poids lourd près de Bavincourt a fait un mort et deux blessés "en état d'urgence absolue".

Drame dans le Pas-de-Calais. Ce lundi matin 14 novembre, un poids lourd a percuté peu avant 8h un car scolaire, qui devait transporter les élèves au collège du Val du Gy, à Avesnes-le-Comte, à hauteur de Bavincourt, près d'Arras.

Pour une raison indéterminée, le poids lourd se serait déporté de sa voie de circulation et aurait percuté frontalement le car, à proximité du croisement entre la départementale 8 et la nationale 25, rapporte France 3. Le camion a pris feu après le choc frontal.

L'accident a eu lieu par temps de brouillard et alors que la chaussée était glissante. Sous la violence du choc, le car s'est mis en travers de la chaussée, sur une section rurale de la route. L'avant-gauche du car a été complètement enfoncé, selon une correspondante de l'AFP sur place.

Selon la préfecture, le conducteur du bus est décédé dans l'accident et deux autres personnes, le conducteur du poids lourd et un mineur, sont en "état d'urgence absolue". Comprendre "en danger de mort". Selon France 3, un autre jeune est grièvement blessé, mais son pronostic vital n'est pas engagé, et dix autres passagers en état de choc ont été envoyés à la cellule d'urgence medico-psychologique du centre hospitalier d'Arras.



Alors qu'il visitait lundi matin Centre d'accueil et d'orientation (CAO) de Croisilles, près d'Arras, vers 11h, le Premier ministre Manuel Valls a adressé un tweet aux familles des victimes.
 
115 commentaires - Pas-de-Calais : accident mortel entre un poids lourd et un car scolaire
  • Bien souvent, les accidents ont du mal à avoir une explication sur les causes, cela va tellement vite, je parle pour les personnes honnêtes et non pas des alcooliques, des drogues et les dingues de la vitesse. et du téléphone portable.

  • Publier cet article aujourd'hui (9 decembre) ont peut dire que les nouvelles ne sont pas fraiches !!!!!!!!!!!!!!!

  • Mes pensées vont à cette dame chauffeur de car scolaire et aux blessés. Mais vu l'état du châssis du tracteur routier, il ne devait pas rouler à 60km/h, de plus par temps de brouillard sur une petite route. de plus les transports de betteraves ont une dérogation pour augmenter le poids des véhicules et vu la hauteur du centre de gravité de la charge, il serait bon de limiter leur vitesse, mais nous touchons là deux mondes à part, transporteurs et agriculteurs donc......
    A l'époque des betteraves avec les camions il y a danger, sans compter la boue sur les routes.

  • Un coup de fil reçu ? Un coup de fil çà donner ?
    On en voit des dizaines, de ces poids lourds, aux conducteurs fantômes
    Qui calent les roues de droite sur la bande sonore et passent leurs coups de fil ou regardent des matchs
    Rouler est leur métier. Ils doivent savoir adapter la vitesse par rapport au dangers
    Depuis les smartphones et le tactile, c'est dix fois, 20 fois pire qu'avant

  • rassurez vous je ne vais pas taper sur les chauffeurs poids lourd qui ont un métier difficile , mais quand meme .... je roule beaucoup et le nombre de fois ( surtout sur autoroute ou je vois un camion faire un écart de la voie de droite sur la voie du milieu en effayant les voitures qui sont à coté d'eux , c'est affolant ...... messieurs , soit vous rouler , soit vous téléphoné ou regarder la télé mais faites le quand vous etes en pause SVP j'ai trop vu de cartons avec des camions et j'ai trop vu des télés allumées quand ils roulent , merci pour les autres personnes qui roulent tranquillement .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]