Paris : violée, elle reconnaît son agresseur dans le métro

Paris : violée, elle reconnaît son agresseur dans le métro

Le métro parisien (illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 22 janvier 2017 à 14h08

Une adolescente de 13 ans, victime d'un viol, a permis aux policiers d'arrêter son agresseur en le croisant par hasard dans les transports en commun.

C'est une affaire où le courage et le hasard se mêlent.

Une adolescente, violée en août dernier, a aidé les enquêteurs de la brigade de protection des mineurs (BPM) à arrêter son agresseur, en le reconnaissant dans le métrop parisien, rapporte le journal Le Parisien ce dimanche 22 janvier.



Fin août 2016, la jeune victime de 13 ans, placée sous tutelle, est abordée par un homme gare du Nord, alors qu'elle tente de regagner le domicile familial en Seine-Saint-Denis. Ne trouvant pas son train, elle finit par accepter la proposition de l'inconnu, qui insiste pour la conduire chez elle en voiture.

Après avoir prétexté de devoir récupérer un ami dans le 19e arrondissement de Paris, l'homme contraint l'adolescente à le suivre dans une chambre d'un foyer. Elle est frappée, ligotée puis abusée à plusieurs reprises par deux hommes. Relâchée au matin, la victime révèle son calvaire une fois rentrée chez elle.

RECONNU DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN

C'est le hasard qui permet, au début du mois de janvier, d'interpeller les auteurs présumés. La victime croise ainsi la route de l'un de ses agresseurs dans le métro parisien et prévient des policiers de la brigade des réseaux ferrés (BRF), qui parviennent à arrêter le suspect.

L'homme de 38 ans, originaire d'Epinay-sous-Sénart (Essonne) et en situation irrégulière sur le territoire, est placé en garde-à-vue, où il avoue le nom de son complice.

Ils ont été placés en détention provisoire.
 
49 commentaires - Paris : violée, elle reconnaît son agresseur dans le métro
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]