Paris : un homme sème la panique aux terrasses de cafés avec une arme factice

Paris : un homme sème la panique aux terrasses de cafés avec une arme factice©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le vendredi 24 juin 2016 à 21h47

Mercredi soir, un homme armé d'un fusil factice a semé la terreur aux terrasses des cafés, en plein centre de Paris.

Plus de sept mois après les attentats de Paris, un individu cagoulé a menacé avec une arme automatique plusieurs clients des cafés "La Petite place" et le "Wood" de la place Thorigny, située dans le Marais. Aucun blessé n'est à déplorer, et le suspect a été interpellé par les policiers qui ont rapidement remarqué que le fusil était factice.

Les forces de l'ordre ont été alertées vers 23h30 suite à des appels affirmant "qu'un homme armé s'apprêtait à tirer sur une terrasse", révèle Le Parisien. L'individu de 27 ans, d'origine asiatique, a été placé en garde à vue. Face aux policiers, l'homme n'a pas voulu "expliquer son geste". Il a ensuite été conduit à l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de Paris pour un examen de comportement. D'après les informations du Parisien, l'homme serait connu des services de police. Il aurait également déjà fait un séjour de 9 mois dans une unité psychiatrique.

De nombreux clients étaient présents aux terrasses des cafés de la place Thorigny ce soir-là. La panique s'est emparée d'une grande partie d'entre eux qui ont cru à un nouveau 13 novembre. "Ça a été la panique. Les terrasses étaient pleines. Les gens couraient partout. Certains se sont cachés derrière le bar. Mes deux serveurs ont fait monter les gens à l'étage et on a fermé", a raconté au Parisien Christian, responsable du restaurant "La Petite place". Deux femmes enceintes en état de choc ont dû être prises en charge par les pompiers. Cinq personnes ont d'ailleurs porté plainte.

 
49 commentaires - Paris : un homme sème la panique aux terrasses de cafés avec une arme factice
  • Pitié j'ai eux un moment de faiblesse notre justice vas très bien le comprendre est notre gouvernement est bien pris avec l'Afrique la France ne l’intéresse pas notre président Africain ne pense qu'as son argent est sa gloire

  • Une autre secteur déficient de notre société Francaise qui vient trés trés souvent à la une des médias par événements interposés, c'est celui du systéme des traitements et les moyens disponibles pour la neutralisations des individus psychiquement déficients potentiellement dangereux. Actuellement en liberté. Qujourd'hui il n'y a aucun responsable d'un cas d'accudent. Ni le ou les psy, ni le malade bien entendu, ni ... ni..Prioritairement il convient de déterminer à qui appartiendra la responsabilité en cas d'accident dont l'auteur sera un ou des individus ci avant défini, laissé en liberté jusqu'à l'accident. Dés lors que des responsables seront irrémédiablement désignés sans aucune équivoques possibles un grand pas sera fait vers d'éventuelles solutions qui ne manqueront pas d'étre étudiées et proposés. Le laxisme céde sans probléme à la raison lorsque la responsabilisation est matérialisée au dessus de votre téte comme une épée de Damoclès.

  • Heureusement plus de peur que de mal.

  • C'est ça la "capitale de la France" ! hélas, nous en sommes là. La ville a été livrée clés en mains à tous les débiles, délinquants, criminels, et vous verrez que sous peu certains élus vont encore s'étonner de la faible présence d'étrangers venant pour faire du tourisme et dépenser de l'argent. Les seuls "touristes" que nous encourageons à venir, ce sont ceux qui fuient leur Pays en abandonnant femmes et enfants pour profiter des aides sociales chez nous.

  • Quel vilain garnement, il va peut-être se faire gronder par la Justice mais ce n'est pas certain. Vous verrez bien que des imbéciles vont le dédouaner de son acte en accusant les industries de fabriquer des armes factices, il est plus facile de s'en prendre à des objets, ou de couler des entreprises plutôt que de s'en prendre aux individus responsables de faits graves en les punissant afin qu'ils soient dissuadés de recommencer.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]