Orléans : le drame d'un père et de sa fille de six ans

Orléans : le drame d'un père et de sa fille de six ans
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 04 juillet 2016 à 19h46

C'est l'épilogue d'un drame familial. Portés disparus depuis dimanche, un père de famille et sa fille, de six, ont été retrouvés pendus dans un parc d'Orléans (Loiret).

Le père de famille, âgé de 37 ans, avait récupéré sa fille Margot à la sortie de l'école ce vendredi 1er juillet, vers 16h. Il en avait la charge pour le weekend et devait ramener la fillette chez sa mère dimanche soir, mais il n'a donné aucune nouvelle. C'est la deuxième fois que le père ne rendait pas sa fille à son ex-compagne en temps et en heure. Une situation similaire avait eu lieu il y a deux ans, selon le procureur. L'alerte enlèvement n'avait pas été déclenchée, mais un appel à témoins avait été lancé sur les réseaux sociaux. La disparition, cette fois-ci, était jugée inquiétante en raison d'une lettre évoquant un projet de suicide qui a été retrouvée au domicile du père. Il y évoquait un "mal-être lié à sa situation familiale", selon La Rep et France 3. Le téléphone portable et la carte bleue du trentenaire ont également été trouvés sur place.
L'homme et sa fille de six ans ont finalement été retrouvés par les enquêteurs ce lundi 4 juillet dans le parc d'une propriété appartenant au grand-père de Margot dans le Loiret, comme le rapporte BFMTV. Le grand-père, lui, serait entendu par la police, selon France Bleu Loiret. La police judiciaire d'Orléans a été saisie de l'affaire pour "soustraction de mineur par ascendant".

 
46 commentaires - Orléans : le drame d'un père et de sa fille de six ans
  • Ce père n'était certainement pas très équilibré avant la situation de séparation ! La rupture est un faux-prétexte ! il avait certainement déja vécu une situation de séparation au cours de son enfance plus un gros traumatisme ! ça n'arrive pas par hasard !

  • Ce genre de drame est malheureusement de plus en plus courant, il faudrait se poser les bonnes questions et ne pas occulter les réponses qui fâchent,rien ne peu excuser ce geste mais il faudrait en savoir plus sur les causes.

  • Encore ! Cela ne cessera plus et s'amplifiera. Certains humains ne sont plus capables de subir des désillusions, des contraintes et des chagrins . A la moindre contrariété, c'est le burn out. Ils ne sont plus élevés. Ils n'ont plus de repères, ils prennent pour de l'amour ce qui n'est que du désir et changent de partenaire au gré de leur envie de copuler sans se préoccuper des enfants qui pourront naître. Alors, soit ils les abandonnent, soit ils les tuent. Autrefois, des jeunes se suicidaient pour un chagrin d'amour. On peut le comprendre d'un ado encore fragile, mais tant d'adultes qui se tuent en entraînant leurs enfants avec eux, cela démontre qu'ils n'ont pas terminé leur évolution et que les parents, la société, l'école, le système laxiste et anormalement bienveillant, sont certainement responsable de ces lamentables faits divers.

    avatar
    faber24  (privé) -

    Tout à fait

  • avatar
    faber24  (privé) -

    Ignoble.
    Cet homme n'était apparemment pas dans le besoin.
    Et quand bien même il l'aurait été ...
    Aucune raison ne justifie de tuer cet enfant, qui ne demandait qu'à vivre.
    Ce faisant, il n'atteint pas seulement la mère, lâchement, mais aussi les petits camarades de classe, etc...
    Une sinistre mode actuelle. Aussi ignoble que Daech.

  • avatar
    faber24  (privé) -

    Ignoble.
    Cet homme n'était apparemment pas dans le besoin.
    Et quand bien même il l'aurait été ...
    Aucune raison ne justifie de tuer cet enfant, qui ne demandait qu'à vivre.
    Ce faisant, il atteint aussi les petits camarades de classe.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]