Isère : un bébé de 10 mois retrouvé mort dans une pouponnière

Isère : un bébé de 10 mois retrouvé mort dans une pouponnière

La fillette avait été placée en juillet dernier sur décision judiciaire. (photo d'illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 11 avril 2017 à 18h15

Un bébé de 10 mois est mort vendredi dans une structure d'accueil d'urgence près de Vienne, rapporte France Bleu Isère mardi 11 avril. La fillette a été retrouvée inanimée, la tête coincée entre les barreaux de son lit.


Vendredi, entre 20 h et 21 h, le personnel de la pouponnière "La courte échelle" découvre la fillette, qui avait été placée en juillet 2016 sur décision judiciaire.

Quatre salariés sont alors présents, qui préviennent les secours et tentent une première réanimation. Les secouristes n'auront pas plus de succès, et le décès du bébé est constaté vers 21h. Le lit dans lequel il est décédé était au normes, selon les premiers éléments de l'enquête ouverte dans la foulée du drame. Une autopsie a été demandée pour déterminer les causes exactes de la mort.

Contacté par France Bleu, le directeur de l'association Œuvre de Saint-Joseph -qui gère la structure d'accueil-, Azedinne Beghidja, évoque "une équipe sous le choc, très affectée et qui restera marquée par ce drame."

"La courte échelle" prend en charge 20 enfants jusqu'à 11 ans et emploie 32 personnes. Elle a ouvert ses portes en 2003.

 
1 commentaire - Isère : un bébé de 10 mois retrouvé mort dans une pouponnière
  • ils sont nombreux les encadrants; il faut fermer cet établissement puisqu'ils ne sont pas capable de s'en occuper correctement ;la petite a dùe pleurée avant personne n'est venue à son secours ;où était le personnel pendant ce temps
    comme l'agriculteur avait clouté une planche sur le lit de MATHI pour éviter qu'il sorte de son lit "de sa prison"
    à qui après le décès de MATHI 2 autres à garder ;ils n'ont rien compris ceux qui gèrent ces enfants
    ces agriculteurs n'avaient pas le temps de s'en occuper ;vue la grandeur de l'exploitation ; ce qui les ennuyaient le plus ;c'est étre radié pour ne plus s'enrichir
    sur le dos de ces enfants
    dans ce cas il faut les laisser dans leur famille et les aider ;des aides soignantes seraient charger de leur rendre visite plusieurs fois par semaine pour les conseiller
    à régler leurs problèmes

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]