Hérault : un torero grièvement blessé à la cuisse lors d'une corrida

Hérault : un torero grièvement blessé à la cuisse lors d'une corrida

Le matador Juan del Alamos à Burgos en Espagne, le 29 juin 2017. (Illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 03 juillet 2017 à 17h07

L'accident s'est produit dimanche 2 juillet lors d'une corrida de la Romeria à Mauguio (Hérault). Le matador biterrois Tomas Cerqueira a été sévèrement blessé au moment où il s'apprêtait à mettre à mort son deuxième taureau, rapporte Midi Libre lundi 3 juillet.

Il a reçu un violent coup de corne à la cuisse droite qui n'a pas perforé l'artère fémorale, mais a causé "des lésions internes très graves au niveau du triangle de Scarpa, souvent touché lors des estocades", écrit le quotidien local. Le torero a perdu beaucoup de sang et a été conduit en urgence à la clinique de Castelnau-le-Lez où il a subi une opération de 4h30.



Midi Libre explique qu'un chirurgien présent à la corrida a pu diagnostiquer la nature de la blessure, ce qui a permis a Tomas Cerqueira d'être pris en charge au mieux par l'équipe soignante. "Ce lundi matin, le pronostic vital initialement engagé sous 72 h a été ramené à 48 h", écrit le quotidien du Sud. Il était toujours placé sous coma artificiel.

C'est le deuxième accident grave en France lors d'une corrida en moins d'un mois. L'accident du torero français survient quelques jours seulement après la mort du matador espagnol Ivan Fandiño, samedi 17 juin, après avoir été encorné lors d'une corrida à Aire-sur-l'Adour (Landes).
 
88 commentaires - Hérault : un torero grièvement blessé à la cuisse lors d'une corrida
  • le taureau a loupé son coup dommage mais d autres vont le venger et faut l espérer

  • Quand le taureau a bien combattu le matador droit aux deux oreilles et à la queue du taureau.J'espère que le contraire existe aussi!.

  • avatar
    jaunedeuf  (privé) -

    Il a joué, il a perdu.....
    Combien de taureaux n'ont pas eu cette chance au cours de ces boucheries innommables ?
    Juste retour des choses.

  • On devrait arracher la queue des aficionados. Sans leur demander leur avis.
    Ils ne demandent pas aux taureaux s'ils sont d'accord je suppose...

  • L'interdiction des corridas aurait deux avantages :
    - l'un serait d'éviter ce genre d'accident;
    - l'autre, plus important, serait d'épargner des souffrances inutiles à des animaux qui n'ont pas demandé à participer à de tels "spectacles".
    Les aficionados rétorqueront probablement que les corridas ont une importance économique non négligeable, mais je suis absolument insensible à cet argument; il me semble moralement inadmissible que le sadisme, même exercé sur des animaux, puisse engendrer des bénéfices.

    avatar
    quiyatiletpourquoi  (privé) -

    j'ai écrit dans le même registre et j'ai reçu la guigne.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]