Gironde : Anaïs, 16 ans, a disparu depuis deux semaines

Gironde : Anaïs, 16 ans, a disparu depuis deux semaines

Anaïs, 16 ans, a disparu depuis le vendredi 31 mars.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 14 avril 2017 à 12h00

AVIS DE RECHERCHE - La gendarmerie de Gironde a lancé un avis de recherche après la disparition d'une adolescente de Gujan-Mestras, près d'Arcachon, déjà connue pour des antécédents de fugue.

Depuis le vendredi 31 mars, Anaïs est introuvable. Déclarée absente de son lycée d'Arcachon depuis 13h00 ce jour-là, la jeune fille de 16 ans a eu un dernier contact téléphonique avec son père, le prévenant qu'elle allait passer le week-end chez une amie.

Depuis, pas de nouvelles. Le matin, elle avait quitté le domicile familial avec son sac d'école et un téléphone portable dont le forfait s'arrêtait le 1er avril.

En début de semaine, la gendarmerie de Gironde a posté sur sa page Facebook un avis de recherche et parle d'une fugue. Selon Sud-Ouest, Anaïs est "déjà connue pour des antécédents de fugue", "la dernière datant du mois de février pendant une dizaine de jours."



La gendarmerie indique que l'adolescente est susceptible de se trouver sur le secteur de La Teste-de-Buch et d'Arcachon, voire dans les Landes. Anaïs est décrite comme mince, pesant une cinquantaine de kilos, mesurant 1m62 et ayant les cheveux marron foncé. Sud-Ouest précise par ailleurs qu'elle aurait des traces de scarification sur les avant-bras. La gendarmerie invite toute personne ayant des renseignements à son sujet à contacter le : 05.57.52.74.30.

 
10 commentaires - Gironde : Anaïs, 16 ans, a disparu depuis deux semaines
  • Rentre chez toi. Ce n'est peut-être pas le rêve mais nous vivons dans un monde sans foi ni loi, c'est la jungle donc dangereux pour une petite gamine.

  • peut etre partie en syrie et une habituee aux fugues je plaind les parents

  • Les faits relèvent d une fragilité psychologique, sur les traces de scarifications qui démontrent un problème qui doit engager une aide d un professionnel..

    Car, à cet age, certains passent par des difficultés liées à ce mal,être qui impose un intervenant pour aider ce délicat cap, où, d autres vont vers des spirales infernales..

    Un pédopsychiatre doit intervenir sur ceux qui se sacrifient, il y a des prises en charge de thérapies comportementales qui sont bénéfiques à ces jeunes en détresse...

    Où, parfois ils peuvent aller vers le suicide, quand ils ne supportent pas leur période critique, qui n est qu' un passage où avec une aide tout rentre dans l"ordre..

    En souhaitant que cette jeune fille puisse donner de ses nouvelles pour ses proches et ses amis..

    La meilleure issue suite aux recherches.

  • quand elle va rentrer priver de dessert

    J espere de tout coeur qu on va la retrouver courage a ces parents

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]