Gard: un gendarme percuté lors d'un contrôle, deux motocyclistes recherchés

Gard: un gendarme percuté lors d'un contrôle, deux motocyclistes recherchés

Deux conducteurs de moto-cross sont recherchés après que l'un deux a percuté et blessé un gendarme en refusant de s'arrêter à un contrôle

A lire aussi

AFP, publié le lundi 08 mai 2017 à 18h39

Gard: un gendarme percuté lors d'un contrôle, deux motocyclistes recherchés

Deux conducteurs de moto-cross sont recherchés après que l'un deux a percuté et blessé un gendarme en refusant de s'arrêter à un contrôle, lundi matin à Langlade (Gard), a-t-on appris lundi auprès de la gendarmerie.

Les faits se sont déroulés vers 11H00 aux abords de Langlade, où les gendarmes étaient positionnés pour des contrôles à l'occasion des festivités dans la commune, a ajouté la gendarmerie, confirmant une information du Midi Libre.

"Un premier gendarme a fait les gestes règlementaires pour contrôler les deux motards (qui approchaient en se suivant, Ndlr), le premier a foncé délibérément sur un gendarme qui se trouvait derrière, l'a percuté et l'a projeté au sol" avant de prendre la fuite, a raconté à l'AFP le commandant du groupement de gendarmerie du Gard, le colonel Stéphane Lacroix.

Le second motocycliste "a freiné, fait demi-tour et s'est enfui dans la direction opposée", a-t-il ajouté. 

Le gendarme, "choqué", souffre "d'une blessure à la jambe et de douleurs thoraciques", mais est sorti dans l'après-midi de l'hôpital Carémeau de Nîmes, où il avait été évacué, selon le colonel Lacroix.

Une soixantaine de militaires, appuyés par un hélicoptère survolant une zone entre Nîmes et Sommières, étaient à la recherche des deux conducteurs lundi en fin d'après-midi.

L'enquête a été confiée à la compagnie de gendarmerie de Vauvert.

 
70 commentaires - Gard: un gendarme percuté lors d'un contrôle, deux motocyclistes recherchés
  • Je doute que ce soit les derniers moment du laxisme... au vu du programe timide de la politique promise au français en matière de sécurisation.

  • ce ne sont pas des motocyclistes
    mais des racailles a moto

  • Ben c'est normal maintenant ça ...on n'a le droit de tout...de cesser de bruler..d'abattre des policiers ..gendarmes....

    cela va rentrer dans la vie de maintenant............c'est la politique qui veut ça..........tout est permis......

    On verra avec notre cher futur Président qui a été élu....si cela va changer..........Vu que certains français croivent qu'ils ont élu le NOUVEAU PERE NOEL pour 5 ans.........

  • Ils s'acharnent beaucoup moins lorsqu'il s'agit de retrouver les casseurs dans les manifs ou les racailles dans les banlieues appelées gentiment "zones de non-droit" !

  • On en est toujours aux mêmes constat dans ce pays l'irrespect est banalisé, on enjambe les portiques de métro, on insulte les enseignants, les flics les pompiers en un mot tout ce qui représente l'ordre établi . Le maire de New-York à réussi ou beaucoup avaient échoués en instaurant la tolérance zéro. Mr Macron ferait bien de s'en inspirer....

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]