Dunkerque : un homme retrouvé pendu en pleine rue

Dunkerque : un homme retrouvé pendu en pleine rue

L'hôtel de police de Dunkerque, en octobre 2002 (photo d'archives).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 29 octobre 2016 à 16h42

Un homme d'une quarantaine d'années a été retrouvé mort, ce samedi 29 octobre, pendu à un arbre, près de l'ancienne gare de Rosendaël à Dunkerque. L'homme n'a pas encore été identifié.

La piste du suicide est privilégiée.

C'est un passant qui a fait la macabre découverte, vers 10h place Jean-Hachette, à proximité de la voie ferrée et à l'écart des maisons environnantes. "Selon les premiers éléments de l'enquête, il aurait mis fin à ces jours. Il n'y a pas d'indice de cause extérieure", a précisé à l'AFP une source policière, confirmant une information de France 3 Nord Pas-de-Calais.



La pendaison aurait eu lieu dans la matinée et les secours prévenus par le passant n'ont pu que constater le décès. Le commissariat de Dunkerque a été chargé de l'enquête. "Une pendaison sur la voie publique, c'est toujours un fait marquant, même si ce n'était pas en plein centre ville", a commenté la source policière.

 
14 commentaires - Dunkerque : un homme retrouvé pendu en pleine rue
  • Si nos courageux députés et médecins avaient voté pour le suicide assisté, (comme dans certains pays d'Europe du Nord) peut être cet homme serait il mort mais avec plus de considération et même son suicide aurait pu été évité grâce à une écoute.
    Ceci dit il ne faut pas accuser qui que ce soit ....... sauf la vie tout simplement.

  • Je plains de tout coeur cet homme et sa famille. Moi aussi je pense que le monde et surtout la France vont très mal. Le suicide de cet homme ressemble à un cri, voire une accusation.
    Mourir pour des idées est louable, mourir pour des c... cyniques et arrivistes est inutile.

  • En général deux causes généralement retrouvées pour un suicide sur un lieu public :
    Un besoin d’être pris en considération, de reconnaissance.
    La volonté de protéger ses proche en n'accomplissant pas l'acte "à domicile."

    A voir si c'est le cas ici.

    11h

  • Bien des commentaires "out" la tristesse du fait.

  • évidement cela est moins grave que les Refugies on en parlera moins................

    Qui a dit que c'était moins grave ! il ne s'agit pas de gravité mais dans les deux cas d'avoir de la compassion pour cet homme et pour les réfugiés. C'est très sordide de faire le tri devant la misére.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]