Drame dans un centre commercial : un bébé amputé

Drame dans un centre commercial : un bébé amputé©Google Street View
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 05 juillet 2017 à 14h10

Yahya, 18 mois, s'est coincé une main dans un escalator à Cergy dans le Val-d'Oise samedi 1er juillet. Il a perdu des doigts.

La mère du bébé a raconté la terrible scène au Parisien.

Samedi 20h30, Fethia fait ses courses en famille au centre commercial des 3 Fontaines à Cergy (Val-d'Oise). Ses achats terminés, elle laisse son fils courir autour des écrans à poissons situés juste derrière un escalator avant de le faire revenir vers elle.
Sous l'impulsion d'une amie, elle le relâche et c'est alors qu'il court vers l'escalator. "Je le suis, mais c'est trop tard, il se prend la main dedans, je parviens à lui retirer la main" qui n'est que légèrement blessée, se rappelle la maman au quotidien francilien.

Soudain, l'escalator change de sens. La main de Yahya est happée à nouveau. "J'ai fait tout ce que j'ai pu pour le tirer vers moi, je l'ai pris par les pieds, j'entendais ses os craquer", le sang qui giclait, poursuit-elle.
Fethia tombe ensuite dans les pommes. À son réveil, elle voit un drap blanc sur son fils et pense qu'il est mort. En fait, son bébé a toujours la main gauche coincée dans l'escalator.

Vers 21h30, Yahya se trouve à l'hôpital parisien Robert-Debré, spécialisé en chirurgie orthopédique de l'enfant et de l'adolescent. Il en ressort le soir même, amputé de son annulaire et de son majeur et d'une partie de son auriculaire de la main gauche.

 
122 commentaires - Drame dans un centre commercial : un bébé amputé
  • Compte tenu de l'état sanitaire du sous-prolétariat urbain des banlieues, ce drame est le reflet qui illustre le destin de ces populations.

  • quand les parents comprendront qu'il faut surveiller les gamins en permanence peut être que nous n'auront plus ce genre de fait divers dramatique...

  • Encore une fois , l' accident ( grave ou bénin ) , est une des composantes indissociables de la vie et tout le monde peut y être confronté un jour , quelles que soient les précautions que l' on puisse prendre . Alors inutile d'accabler qui que ce soit . Les donneurs de leçons sont toujours des gens qui s' imaginent avoir la science infuse , jusqu'au jour où la VIE se charge, parfois cruellement , de les détromper !

    Vous êtes, comme beaucoup, un politiquement correct... Soyons terre à terre: les parents n'ont pas assuré une surveillance satisfaisante de leur enfant.
    Bien sûr, l'accident est parfois imprévisible. Mais laisser un bambin jouer dans un escalator n'est pas raisonnable.

  • Je travaille dans un commerce dont la surface de vente est très grande. J'appréhende toujours la venue des jeunes enfants. Dans la majorité des cas, ceux-ci courent partout et "rasent" de près les meubles, les étagères.... Ils risquent de tomber, de se cogner (les coins des étagères ne sont pas tendres ! Les parents restent impassibles et mes collègues et moi même sommes souvent obligés d'intervenir. Nous avons de la chance, généralement on ne se fait pas engu_____ par les parents mais si un accident arrivait, ils n'hésiteraient pas à se décharger de leur responsabilité sur nous. Mais il faut paraît il laisser s'exprimer ces charmant bambins !

  • des parents incocients laissent leurs gosses faire n importe quoi et les autres payent car ils pensent que tout leur est du

    Qu'ils reviennent au Bénin, nous n'avons pas d'escalator.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]