Deux enfants de 2 ans s'échappent d'une crèche et d'une école à quelques heures d'intervalle

Deux enfants de 2 ans s'échappent d'une crèche et d'une école à quelques heures d'intervalle©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le vendredi 30 septembre 2016 à 20h38

Le même scénario s'est produit dans le Rhône : mercredi après-midi à Villeurbanne et jeudi matin à Rillieux-la-Pape. Le Progrès révèle que deux enfants de 2 ans se sont enfuis de leur établissement scolaire, échappant à la vigilance des adultes.

Mercredi après-midi, l'un des enfants a réussi à sortir de la maison sociale de Cyprian-Les Brosses, à Villeurbanne, sans qu'aucun animateur ne s'en aperçoive.

Selon Le Progrès, le petit garçon aurait été intercepté par une maman alors qu'il s'apprêtait à traverser la rue. La mère du bambin devait être reçue par l'adjointe au maire, chargée de la Petite Enfance, afin d'obtenir des explications sur ce manque de vigilance du personnel de l'établissement.

Le lendemain matin, un scénario presque identique s'est produit à Rillieux-la-Pape. L'enfant de 2 ans, scolarisé à l'école Paul-Chevallier. Il aurait réussi à s'échapper un peu avant la sortie des classes. Surpris de voir l'enfant seul dans la rue, un ouvrier qui se trouvait dans le quartier l'a rattrapé. À son arrivée à l'école pour le récupérer, sa maman a eu la surprise de retrouver son enfant dans les bras de l'ouvrier. D'après le quotidien régional, la mère de famille a annoncé vouloir porter plainte pour "mise en danger de la vie d'autrui". La direction du groupe scolaire Paul-Chevallier a d'ores et déjà annoncé une réunion, afin de renforcer la sécurité de l'établissement.

 
85 commentaires - Deux enfants de 2 ans s'échappent d'une crèche et d'une école à quelques heures d'intervalle
  • il parait qu'il y a de plus en plus de jeunes qui veulent se rendre en Syrie pour apprendre à combattre, c'est peut etre le cas, ils ont du entendre le message?

    rire ! oui c'est peut être ça !

  • Beaucoup de commentaires accablent les personnels des deux établissements, leurs auteurs étant certainement persuadés de suffisamment connaître les faits.
    Déjà, il y a un centre social (autrement dit une crèche) à Villeurbanne et une école maternelle à Rillieux-la-Pape, donc des structures différentes par leurs organisations et leur personnels.
    Les circonstances des "évasions" ne sont pas claires, mais ces deux structures ne sont jamais entièrement fermées à l'approche de "l'heure des mamans", ce qui était assurément le cas pour l'école.
    L'éducation donnée par les parents ne peut pas être mise en cause pour des bambins de deux ans, naturellement portés à l'exploration active, et il y a certainement eu dans les deux cas un défaut de surveillance. La question est de savoir si les adultes ont manqué de vigilance parce que certains étaient occupés par une urgence (une porte bloquée, un enfant blessé, un incident avec un parent...), parce que le personnel était en sous-effectif (durable par recrutement insuffisant ou occasionnel en raison d'une maladie), ou encore - car cela reste une possibilité - si certains ont seulement été négligents dans leur travail.
    Je rappelle aussi que des enfants, ça bouge et ça se faufile en des endroits inattendus. Si ce n'était pas le cas, il n'y aurait pas des appels quotidiens dans les grands magasins pour signaler qu'un marmot est recherché ou a été conduit à l'accueil. Et dans ce cas, la personne qui le gardait n'en avait probablement pas une trentaine à surveiller.
    Comme dans les deux cas cités dans l'article, les familles réclament des éclaircissements, les circonstances et les responsabilités seront peut-être établies. Personnellement, je me garderai bien de crier haro sur des coupables choisis sans savoir.

    inutile de faire ce grand discours, les enfants ont échappé à la surveillance des responsables des établissements, POINT BARRE. La porte de sortie doit être impérativement surveillée à l'heure de la sortie, ou fermée à clef. Ce sont quand même des bambins de 2 ans, aucune excuse!!!!

    Pour zozo4649

    Comme je l'écrivais initialement :
    "Beaucoup de commentaires accablent les personnels des deux établissements, leurs auteurs étant certainement persuadés de suffisamment connaître les faits."
    et
    "Comme dans les deux cas cités dans l'article, les familles réclament des éclaircissements, les circonstances et les responsabilités seront peut-être établies. Personnellement, je me garderai bien de crier haro sur des coupables choisis sans savoir.".

    Je vous remercie donc d'illustrer si aimablement mes propos sur les condamnations décidées d'emblée sans connaître les faits précis, mais je maintiens mon point de vue : les faits ne sont pas assez clairs pour établir les parts de responsabilité.

  • Cela fait peur ce laxisme dans cette crèche. Je plains les parents

  • Si des enfants de 2 ans arrivent à échapper aux surveillances, comment allons nous faire avec les terroristes ??

  • A 2 ans un enfant n'a rien à faire dans une école maternelle

    Un enfant était dans une crèche, et l'autre dans une école maternelle ...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]